Partagez | 
 

 I don't reaaly know who I am... Ashley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Nome's Resident

Messages : 162
Date d'inscription : 09/11/2014
Statut : Célibataire
Avatar : Miley Cyrus
Crédits : #Beweird

MessageSujet: I don't reaaly know who I am... Ashley.   Sam 15 Nov - 16:36

Souffler n'est pas joué !

J'étais prête. Les cheveux coiffés de mon éternel Mohawk, mes yeux maquillées, ma peau restant plus blanche que d'ordinaire, j'avais mon propre style et qui m'allait bien. Même si ce n'était pas au goût de tout le monde, mon côté marginal se lisait simplement sur ma façon de m'habiller, de me maquiller et de me coiffer. J'envoyais chier toute les personnes qui osaient encore me faire des réflexions. J'étais fière de qui je devenais et de la personne que j'étais. De toute façon, que ça plaisait ou non, ce n'était pas mon problème. J'avais néanmoins un minimum de tenu pour mon boulot, histoire que ma moitié de loyer soit rendue en temps et en heure. April n'avait pas besoin de s'inquiéter à ce sujet, il était juste hors de question que je retournais chez mes parents donc par conséquent, je ferai tout pour notre loyer soit payer ; Bien sûr, elle pouvait en jouer la garce mais elle avait mes doses et je ne pouvais rien dire à ce sujet. J'étais accroc.

Ma guitare sur le dos, je m'avançais d'un pas décidé vers le Polaris Bar. J'avais prit un peu de retard à cause d'April. Cela dit, tout était arrangé, j'avais ma dose et le reste, je m'en foutais royalement. Il n'y avait pas que ça dans ma vie, il y avait beaucoup d'autre chose, comme cette nouvelle qui poussait en moi comme un germe qui m'empoisonnerait l’existence, jusqu'à la fin de mes jours. Même si j'étais déjà en retard, je préférais m'arrêter deux minutes pour fumer une clope avant de passer quelques heures sans. Je n'étais pas à l'aise, comme ça chaque fois que je pensais à ce qui germait en moi. J'avais comme des douleurs fantômes dans la poitrine, dans le bas ventre, enfin, je ne me disais ça pour me rassurer. J’espérais que ça soit ça ou bien qu'avec tout l'alcool et la drogue que je m'enfilais, tout allait disparaître normalement.

Une fois que ma cigarette se soit consumer, je pris une grande bouffée d'air en respirant la fumée que je venais de souffler de ma gorge puis j'entra dans le bar. Je vis la patron du bar me dévisager au bar mais il me laissa me rendre directement sur la mini scène ou une chaise et un micro m'attendait. Certaines choses avaient changé, comme ma consommation par exemple. Elle avait radicalement réduite et ça me rendait folle. A croire que mon corps refuser mon seul bien qui me donnait l'impression d'être bien lorsque j'étais seule ou accompagnée. Assise, sur le tabouret et je salua les clients présents. Ce n'est pas qu'ils intéressait mais c'était la règle que je devais tenir aux yeux de mon patron. De la bonne tenue et la politesse. « Bonsoir à tous, veuillez bien excuser mon retard. Je m'empresse de vous faire oublier la gêne que ça vous a inspiré avec cette chanson... Le jet de tomate ou d’œuf ne sont pas autorisés. » L'assemblée ria et je lâcha un sourire en positionnant correctement ma guitare. Je vérifia mes accords puis je dis : « Je vais commencer par une balade et plus la soirée avancera, plus j'augmenterai les décibels et le rythme. » Je me racla la gorge et pris une profonde respiration, ajustant le micro pour qu'il ne me gêne pas lorsque je chanterai et jouerai de ma guitare.

« Baby, baby, are you listening, Wondering where you've been all my life, I just started living, Oh baby, are you listening. When you say you love me, Know I love you more And when you say you need me, Know I need you more Boy I adore you.... I adore you »

Lorsque j'ouvris enfin les yeux après ses deux premiers couplets, je vis dans la foule qu'Ashley arrivait dans la salle. Je la saluais du regard mais même si j'avais terriblement envie de la serrer dans mes bras, je me devais de faire mes quatre chansons avant de prendre ma pause. C'était la règle et c'était bien qu'au boulot que je m'y tenais réellement. La vision de ma meilleure amie me fit sourire même si la raison pour laquelle je lui avais demandé de venir n'était pas uniquement pour venir me voir jouer. D'abord parce que je n'avais confiance qu'en son jugement. Elle était une bonne critique, sage et intelligente. Je l'aimais pour ça, c'était comme ma petite sœur et une petite victime de ce qui se passait à Nome. J'avais signé pour moi-même que je la protégerai du mieux que je pouvais. Depuis la haine que Hayley lui portait depuis un moment, j'avais beaucoup de travail mais peu m’importait. Il y avait autre chose en moi qui me donnait la gerbe tout les matins. October n'était pas disponible et je savais que pour ce genre de chose, Ash était la plus réaliste, même si les mots pouvaient faire mal.

Je donna trois chansons de plus restant sur de simple balade, augmentant peu à peu les rythmes de mes accords. Lorsque j'avais terminé, je remercia tout le monde et me dirigea vers le bar, au côté de mon amie. La rousse me souria comme à son habitude : « Hey, pussycat. Comment tu vas ? Merci d'être venue, ma belle ! » Le patron me servit un coca. Je le regarda mais je compris qu'il n'y avait pas que ça mais dans la règle d'usage et devant les clients, je devais rester sobre. Je le remercia du regard et pris une profonde respiration en me tournant vers mon amie. J'avais tellement de chose à lui dire. Lui parlait d'Hayley, lui parlait de ce truc dans mon ventre... « Alors, quoi de neuf ? » demanda t-elle en prenant une gorgée.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I don't reaaly know who I am... Ashley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nome :: Lanes Street :: Polaris Bar-