Partagez | 
 

 " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Ven 28 Nov - 1:15


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Je ne sais pas comment qualifier ma relation avec Aviva, elle est passée d'ennemie à amie. D'amie et petite amie. Je ne sais pas trop comment j'ai fais, ni même si nous avions raison de céder a la tentation. Je la vois souvent, jamais chez moi, toujours chez elle, ou dans un hotel quand nous voulons passer aux choses sérieuses, et que les petits n'ont pas a connaître. Je dors souvent chez elle, vu que Sloan et le meilleur ami de son petit frère. Je l'aime bien lui aussi, il est gentil et mignon. Un peu comme sa sœur, maintenant. C'est étrange aussi, le fait que j'adore l'embrasser encore et encore. Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime ça. Comme une drogue que seule elle peut m'offrir. Est ce que je l'aime? Je ne sais pas, et c'est bien là que je ne comprends pas. Je suis bien avec elle, je vis quelque chose de vrai. J'aime embrasser ses lèvres, la serrer dans mes bras, l'embrasser partout,la déshabiller... Je ressens quelque chose de vrai a chaque instants. Mais je ne sais pas si je suis amoureuse, comment le saurais-je? Je n'ai jamais succombé aux flèches de cupidon. Je ne connais pas la définition du verbe aimer. La seule personne que j'aime, mais d'un amour différent est mon frère. Sinon, je n'ai jamais aimé ma mère, encore moi mon père. De quelle façon, le saurais-je? Tant de mystères que je garde pour moi, je ne veux pas encore une fois me prendre la tête avec. Je sais bien, qui elle irait voir dans ces cas là. Quand va-t-elle aussi comprendre que c'est dur pour moi? De savoir qu'elle s'entend toujours avec, me fais toujours mal. Je n'ai pas plus confiance en lui qu'avant. Même si c'est moi, avec qui Aviva est, je ne suis pas sereine. Peut être un jour, je lui pardonnerais, mais pour le moment, je ne veux rien savoir de lui.



Le temps se joue de moi, il pleut, encore et toujours. Le seul rayon de soleil que m'apporte cette vie, est le rire d'une personne heureuse. Le chant des oiseaux m'apporte un petit plus aussi, mais juste de quoi me motiver de me lever du lit et de préparé a manger pour mon p'tit loup. Des fois je tente de faire a manger pour ma mère, mais elle refuse toujours de venir, et puis je ne veux pas qu'il voit la femme qui lui a donné la vie dans un tel état. Elle ne ressemble plus vraiment a une mère, elle est très mince, je pense qu'elle aurait pu être belle si elle faisait des efforts. Mais depuis que son ex-mari est repartit une deuxième fois, elle ne vit plus. Elle reste stoïque, parmi tous ses romans a la fleur de rose. Et ses mégot de cigarettes et bouteilles entassées dans un coin. Je ne rentre pas souvent dans sa chambre, pour moi c'est comme un signal d'alerte. Je vais entrer dans un terrain ennemi. J'évite donc, tant que je peux d'y aller. Cet endroit pu la mort et la dépression, si je ne veux pas être tirée vers le bas, il vaut mieux que je n'y aille pas tout le temps. J'suis sûre que je pourrais trouver un cadavre. Et oui, ma mère est glauque.

Je suis sous une pluie battante, sans parapluie sinon ce ne serait pas drôle. Mes cheveux sont trempés, ils coulent le long de mon dos. Je dois faire de la peine, mais je m'en fous. Me voilà enfin a l'entrée de l'hôpital. Je m'excuse auprès de la personne sur qui je viens de secouer mes cheveux. Et oui, je m'excuse! Sortez les violons et le chocolat! D'ailleurs, le chocolat que j'ai emporté dans mon cas, n'a-t-il pas prit l'eau? Après avoir vérifié dans ce grand sac, où je range un peu de tout, je le trouve enfin, non, il n'a rien. Même pas une goutte d'eau. J'espère juste qu'elle sera contente d'une telle surprise. Surtout que j'ai en plus acheté des fleurs a la boutique. Je suis pas un peu troublante? Je ne sais pas si je suis amoureuse ou non, et je me retrouve sans que je le sache a aller chercher ma copine avec un bouquet de fleur et du chocolat blanc. Plus niais tu meurs.  

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 29 Nov - 18:51


  Aliénor & Aviva
 
On n'est pas celui que l'on voit dans le miroir. On est celui qui brille dans le regard d'autrui.

Je ne sais plus ou j'en suis. Je suis perdue, je suis complètement paumée. Mon coeur souffre et est heureux en même temps. J'ai l'impression d'être seule, perdue dans une réalité enjoliver par mon cerveau et mes désires. Je présume que mon cerveau cherche ainsi à se faire pardonner m'offrant donc une réalité bridée et déformer. Foutaises, je refuse simplement de croire qu'Aliénor et moi... Sortons ensemble ? Je ne sais pas, elle ne m'aime certainement pas. Une partie de moi décide de résister au flux d'émotions positive que je ressens, elle essaye de me convaincre qu'Aliénor et moi c'est juste de la baise, rien d'autre, ça ne devrais même pas être remplis de sentiment, cette partie infime de mon être me hurle d'ouvrir les yeux et me traite d'idiote. Peut-être devrais-je l'écouter ? Je ne sais pas, c'est sans doute la vérité, elle me hait et m'a toujours haï, il me semble que je l'ai vu dans ses yeux. Cinq ans de haine et soudain la lumière, c'est trop beau pour être vrai. Oui je suis dans un songe, perdue entre mensonge et réalité. Je ne sais plus différencier le vrai du faux avec elle, je ne l'ai jamais su. La lumière du soleil pénètre dans ma chambre et instinctivement je serre la petite chose fragile qui est dans mes bras. Elouan. Nous nous sommes endormi hier, lui en premier car je lui ai raconté une histoire de fantôme, je n'ai pas eu la force de le conduire dans son lit. Si petit qu'il et il me rassure. Je n'ai jamais eu l'occasion de voir mon petit frère souvent. Quand il est né j'étais déjà ici, je ne le voyais que pendant les fêtes, pour son anniversaire également. Nous n'avons jamais vraiment partagé beaucoup de choses lui et moi, j'étais trop loin de la maison et je savais qu'il endurait la même chose que moi à son âge, les pubs, les photoshoots incessants. Un jour, j'étais seule, Aliénor sortait avec Wyatt, il n'avait plus de temps pour moi de toute façon et je refusais de le déranger, j'étais mal dans ma peau, mal mentalement et physiquement, et je suis tombé sur cette pub, mon petit frère était à la télévision, j'ai versé toutes les larmes de mon corps ce jour-là, je me suis plus profondément enfoncé dans la dépression et je savais déjà que je creuser encore un peu plus la tombe que mes parents avaient faite pour moi. Une de mes mains passa doucement dans les cheveux de l'ange complètement avachi sur moi dans le but de le réveiller. Elouan est le petit garçon parfait, nos parents sont complètement aveugles. Je sais qu'il a demandé à me voir, et, je sais également qu'ils étaient heureux de s'en débarrasser. La réalité est horrible, surtout la nôtre. Je n'ai pas été élever par mes parents, enfin pas totalement, pourtant maintenant je me dois d'éduquer mon frère, pour qu'il ne devienne pas comme moi, pour que les mauvais côtés familiaux n'apparaissent pas, pour qu'il ne subisse pas ce sentiment d'abandon constant. Je veux lui donner une chance de vivre, je serai prête à tout pour le faire vivre mieux que moi. Peut-être que je ne suis pas douée avec les enfants et qu'il faut que je me perfectionne mais pour lui je veux être la grande sœur parfaite, je veux lui cacher mes travers, mes blessures et mes défauts. C'est tout ce qui m'importe. J'imagine que j'ai l'air pathétique à courir sous le puits une tartine dans la bouche. Encore aujourd'hui je ne conduirai pas mon petit frère à l'école, mais j'ai tenu ma promesse j'ai petit déjeuner avec lui. Je vois encore ses yeux fatiguer dans ma tête, j'ai de la chance de l'avoir tout de même, j'ai de la chance d'avoir Wyatt également, et Aliénor, c'est elle qui rend ma vie moins monotone au final. La journée passe, doucement. J'apprends un peu. Je soupir beaucoup. Je suis suffisamment intelligente pour me souvenir de tout, je prends des notes je m'occupe des enfants essayant de les faire sourire. Dehors c'est le déluge, j'ai sans doute l'air nostalgique ainsi à regarder la pluie à travers une fenêtre pratiquement congeler. Pourtant mon regard glisse vers le bas, un visage que je connais attend, sous la pluie, un bouquet de fleurs à la main. Aliénor est là, j'attendais un message de Wyatt habituellement quand le temps est si mauvais il propose de venir me chercher en voiture, je devrais penser à passer mon permis un jour, ça risque d'être utile. Je prends mon temps, je la fais patienter sous la pluie. Je suis certaine qu'elle m'a vu et qu'elle a soutiré l'heure où je finissais à mon frère, c'est tellement prévisible de sa part, pourtant même si c'est terriblement idiot un sourire né sur mon visage, elle est folle et elle va tomber malade. Je dévale les escaliers, l'ascenseur est rempli de germes. J'ai une serviette à la main, et avant qu'elle comprenne quoi que ce sois Aliénor se retrouve à l'intérieur de l'hôpital une serviette sur la tête et mes lèvres contre les siennes, j'ignore le regard scandalisé des gens, après toute la moitié des gens de cette petite ville son gay je ne vois pas d'où ça les dérange ils devraient être habitués, tous autant qu'ils sont. Je la serre contre moi mouillant par la même occasion mes vêtements. "Tu sais que tu es dingue ? Complètement dingue." Et je ris, je ris, je n'ai plus l'habitude de ce son. Je ne me souvenais même pas que j'étais encore capable de rire...

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Dim 30 Nov - 15:38


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Jamais je n'ai reçu de compassion a mon égard. Enfin, autre que mon petit frère de dix ans. Ma mère ne m'a jamais offert un regard que normalement beaucoup ont le droit d'avoir. N'est-il donc pas dans la logique des choses, de ressentir de l'amour dans un regard qui vous est familier? Je n'ai jamais eu le droit a ça. Je ne parle même pas de l'homme qui a contribuer a ma création. Lui, c'était un vrai requin, au fond de son regard couleur ciel nuageux. Même le regard de Wyatt, ne me paraissais pas réellement comme il aurait du être. Remplit de joie et au moins un peu d'amour, mais non. Je pense que mon regard était comme le sien. Rien, ne pouvait me rendre heureuse, et ça se voyait bien. Mes yeux, n'étaient que désespoir, comme tout le reste. Ils étaient si sombres... La colère et la haine s'étaient transformées en ténèbres. Je n'étais plus qu'une ombre. Personne ne se souciait de moi, je faisais mine d'aller bien avec Sloan, mais au fond, je criais. Tous devaient savoir que je n'allais pas bien, ils devaient aussi remarquer les marques sur mes poignets. Mais ils avaient tous autre chose a faire. Je n'étais qu'un tas de problèmes, pas étonnant que personne ne voulait m'aider. Ils savaient tous, le passé que la famille Jackson avait eu. Le dégoût que j'ai lu sur leurs visages me resterais a jamais gravé dans la mémoire. Oui, ma famille est une honte, le seul joyaux que j'ai, c'est mon frère. Sa venue au monde, elle aussi était troublante. J'étais trop jeune, selon eux pour ne pas comprendre, mais je comprenais tout. Comme d'habitude. Un enfant était de retour dans une famille abominable, où la mère délaissai complètement son unique enfant et où une jeune fille commençait a sombrer. Oui, sa naissance a fait beaucoup de bruit pour rien. Bon, peut être parce que sa mère passait ses journée a boire et a se droguer, alors qu'elle était enceinte. Mais moi, j'allais prendre soit de ce petit. J'allais si il le faut, l'élever comme je l'ai déjà fais avec mes sœurs. Mais cette fis ci, je le protégerais toujours. Contre vents et marrées. Jamais il ne souffrira, si il le faut, je changerais, je deviendrais adulte une bonne fois pour toutes. Je montrerais au monde entier, que je ne suis pas un monstre. Mais une sœur, aimante et loyale. Et c'est ce que je suis, je ne vois pas ma vie sans ce petit être. Il m'a apporté tant, beaucoup plus que je ne peux lui offrir. Si il y a une personne qui mérite de vivre paisiblement, c'est bien lui.
Aviva, aussi mérite d'être heureuse, je le crois sincèrement. Je ne sais pas si je l'aime, mais une chose est sûre, jamais je ne veux lui refaire du mal. Je m'en veux un peu de lui avoir tant voulu, alors que j'étais la principale fautive. Même si je ne savais pas qu'elle avait des vus sur moi. Et que mi, j'en avais quelques unes sur elle. La vie est vraiment, sadique des fois. Si j n'avais pas embrassé l'autre idiot, nous aurions eu une relation. Peut être même durable. Car oui, la voir sourire en cours, me donnais moi aussi l'envie de sourire. Ses cheveux ondulants, se promenait le long de son dos cambré. Même a cette époque elle était très belle. Bon, plus ça va,plus j'ai l’impression que sortir avec elle, me rend complètement différente. J'ai envie de vivre, je rigole pour un rien, j'adore l'embrasser... Est-ce que par un simple hasard, cela s'appellerait-il l'amour? Parce que j'aimerais bien être prévenue avant, quoi! Je n'en sais même pas les couleurs. Ni même les sentiments que devrait me procurer la drogue du verbe aimer. Quand le saurais-je? Serais-je une bonne amoureuse? Comment devrais-je faire? Est ce que c'est si merveilleux? Tant de questions, auxquelles je n'ai pas encore de réponses. Peut être que je le saurais bientôt... Peut être pas. Mais quoi qu'il arrive, pour le moment je suis bien. Et rien que pour ça, je ne remercierais jamais assez Aviva.

J'ai peu attendu, vraiment. Peut être une demi-heur, avant qu'elle ne débarque adorable et souriante. Son sourire est la maladie la plus contagieuse. Je ne peux pas ne pas sourire, impossible même! Cette jeune femme, est trop mignonne pour que je puisse faire la tête, et puis de toutes façons, je n'en ai pas envie. Tout ce que veux c'est profiter de ces moments de complicités et incroyable. Si jamais, je n'étais pas amoureuse d'elle, une seule chose est sûre. J'ai gagné en elle, une formidable amie. Ses lèvres se posent sur les miennes, elles ont un léger goût chocolat blanc, mais je ne dis rien, je ne fais que lui rendre son baiser. Et accepter la serviette qu’elle me tend. Mes cheveux sont réellement trempés et les gens doivent me trouver bizarre, pas plus de d'habitude, mais bon. On ne change pas des idiots. Je lui rends son étreinte... un peu plus chaleureuse que celle d'habitude. « Merci, je le suis et fière de l'être ma belle! Tiens, c'est pour toi...» Je lui tends le bouquet de fleurs d'un geste assez théâtrale. Imitant une révérence, digne des plus grands souverains. Souriant a la fois. Des fois, je me demande si je ne suis pas une autre Aliénor avec elle, un que je ne connaissais pas. Il y a celle hyper bordélique, celle qui n'aime pas les gens, la rebelle, la Némésis pour humain, le ninja refoulé...Mais celle-ci je ne savais pas son existence. Donc, encore une fois, merci Aviva! «Oh, et tiens, je sais que tu en raffole...»  Je sors la boîte de chocolat, toute contente. Décidément, je suis folle...Mais est- ce  d'elle?  

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Jeu 4 Déc - 21:35

Aliva


And you love me more and more
and my love grows up with you
and you kiss me more and more
Je ne sais pas ce qui me tord le ventre. Je ne sais pas pourquoi j'ai soudainement peur, pourquoi une boule d'incertitude à faire son apparition. Subitement, c'est trop dur. Je redeviens petite fille, je redeviens la chose fuyant son destin comme la peste. La fille qui a froid dans un coin du salon parce qu'il n'y a personne pour allumé la cheminer. La petite fille en larmes qui songe à sa vie dans son lit et qui hurle quand elle entend un bruit, elle est chamboulé par un simple rêve. Je me revois enfant, les yeux perdants doucement leur éclat, ma voix se brisant à chaque question personnelle. Je vois l'adolescente tentant de prendre son courage à deux mains devant un miroir, je vois celle que je suis aujourd'hui, affaler dans son canapé une vodka et une cigarette à la main. J'ai le sentiment d'avoir raté ma vie. J'ai l'impression que je ne suis plus digne de personne. Je ne suis plus digne d'Élouan. Je ne le suis pas plus d'Aliénor. La vérité me prend de court et me hurle de redescendre. Si je n'étais plus que l'ombre de moi-même désormais . Sans que personne ne le vît je me suis autodétruite, menant la haine et la peur à remplir mon coeur, je vois mes mains en sang quand j'ai brisé ce miroir, après cette fameuse journée où mon âme s'est retrouvée balloté entre amour et désespoir. Peut-être que la vie ne tient vraiment qu'a un fil. Qu'il faut vraiment être dans un état de détresse pure pour que les gens daignent s'intéresser à au moins une parcelle de mon existence. C'est tout ce que je demande. Une minute d'attention, un vrai minute d'attention. Wyatt m'a beaucoup aider, Aliénor, elle, commence seulement à s'apercevoir de comment la tâche est dure. Je me sens égoïste de faire vivre ainsi les personnes que j'aime, je vis à leurs dépens et j'ai l'impression qu'ils vivent du mien. La réalité, j'aimerais m'en échapper, mais jamais je n'ai osé toucher aux drogues. La peur me prend toujours au moment fatidique, alors l'échappatoire la plus simple était la douleur physique Je ne vois plus qu'elle pour le moment. Elle a un sourire radieux sur le visage, elle est belle, comme d'habitude et elle me tend un bouquet de fleurs avec une révérence débile ce qui m'arrache un rire mélodieux encore une fois et ensuite un… Paquet de chocolat ? Que j'ouvre avec méfiance. « Des chocolats blancs ? Comment tu… Non ne réponds pas à cette question d'accord. » Un nouveau sourire se décroche. «On reste ici ? Le temps que ça se calme...»

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 6 Déc - 12:13


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Je me sens délicieusement bien. Je lui fais de plus en plus confiance, mais je reste tout de même sur mes gardes. Je refuse de faire deux fois la même erreur, de me laisser croire que c'est une personne avec qui je ne souffrirais pas. Qu'elle ne me trompera pas, vu que nous sommes amies. Se pourrait-il qu'elle soit comme lui? Un être humain, où il se fiche de blesser les autres. Serait-il possible que je me trompe avec elle, comme je m'étais trompée avec Wyatt?  Je n'ai pas su être méfiante la première fois, je vais essayer de ne pas commettre une deuxième fois cette faute qui m'a beaucoup coûtée. Mais je ne ressens pas la même chose avec lui, qu'avec elle... Il était mon confident, comme un ami sur qui je pouvais compter, elle c’est différent. Je suis attirée vers elle, vers cette puissance qui provient de son être, sa douceur quand elle m'embrasse dans le cou, l'envie avec laquelle elle me déshabille...La peine que je vois dans son regard, rempli d'un soupçon de désespoir et la peur de l'abandon se lit sur son visage. Elle non plus, n'a pas eu une vie facile. J'en suis consciente, mais n'avait-elle pas ce qu'elle désirait? Je n'ai jamais vécu dans une maison comme la sienne, je n'ai jamais eu de l'argent de poche, ni même un espoir de faire de grande études comme elle.
Elle avait presque tout, si ce n'est que le malheur de ne pas avoir de parents présents. Dans mon cas, j'aurais préféré ne pas avoir de père ou de mère. Ils sont morts pour moi, depuis longtemps. Sloan, est peut être le fils de ma mère, ce n'est pas mon problème. C'est mon frère et non mon demi-frère. Mais cette femme qui lui a offert la vie,n'est plus ma mère. Là-t-elle été un jour? Ne suis-je pas seule depuis des années? A attendre qu'elle se souvienne de moi, de mon existence. Et au moins, de son dernier enfant. Elle ne réagit plus, a rien. Elle passe son temps a fumée et a lire des livres a l'eau de rose, parfait pour les adolescente n'ayant pas encore un un petit ami. Mais pas pour une mère de famille...Enfin bref, je ne vais pas refaire le monde avec cette personne.

Je lui sourie, encore et encore. Jamais je n'ai eu l'air si radieuse. Personne ne doit penser que je me drogue et que mon père et un fou de service qui va passer Noël en prison. C'est vraiment étrange ce que cette fille peut me faire comme effet. La voir contente me fait sourire, la voir triste me fais souffrir. Que m'arrive-t-il donc? Pourquoi cela se produit seulement avec elle? Vais-je succombé aux charmes de ma belle? Serais-je – si jamais c'était le cas – prononcer ces petits mots qui vous font signer une relation durable? Je ne sais pas, j'ai si peur. Peur d'être délaissée de nouveau, pur de voir la vérité en face. Personne ne m'aimera, jamais. Je vais finir seule mangé par mes chats. Le chocolat blanc, m'avait été prévenue par Elouan, son petit frère. Je voulais lui faire plaisir, je pense que c'est réussit. Comme a sa demande,je ne dis rien. Je n'ai pas envie de lui tenir tête, mais seulement lui faire plaisir. « Avec plaisir! Y a pas un endroit où on pourrait être seule? Ça me dérange pas de t'embrasser devant tout le monde, hein! Mais plutôt pour toi...» Je sourie un peu, et lui dépose un léger baiser sur ses lèvres, que j'aime tant. Et la tire vers moi, main dans la main a la recherche d'un coin plus calme pour deux jeunes filles.  

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 6 Déc - 16:07


Aliva

Honey, you're my golden star
Le bonheur. C'est tellement subjectif. Les pauvres aimeraient de l'argent, les riches une vraie famille. Je suis coincée dans mon égoïsme, je n'ai jamais voulu d'argent, mes études je voulais les payer moi-même. Peut-être que c'est vrai, la vie est une connasse. Elle donne les biens matériels aux gens qui vont se retrouver seule et une famille à ceux qui sont destinés à souffrir. J'aurai aimé dire que mon enfance était totalement parfaite, que mes parents sont gentils et patients, qu'ils m'aiment comme si j'étais une partie de leur vie. C'est faux, ça l'a toujours été, je pense même que ça sonne mal. Aliénor est devenu mon univers. Tout ce que je fais tourne autour d'elle, tout ce que je fais c'est pour me rapprocher d'elle-même si parfois ça m'éloigne de son être, de son âme.
Et maintenant nous nous retrouvons dans une petite salle que je viens de fermer à clé, laissant libre recours à nos émotions. Je ne sais plus rien, je ne comprends plus rien, je ne veux même pas savoir si quelqu'un nous entend, si quelqu'un sait que nous sommes là attendant que la tempête se calme, je ne sais pas ce qu'il se passe dans ma tête, mon âme et la sienne sont liées, c'est certain, rien n'est dû au hasard.
Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi soudainement ma vie part dans tous les sens ? Pourquoi je ne suis plus certaine des sentiments d'Ali à mon égard ? Pourquoi mon âme me fait mal à ce point ? Je ne sais même pas ce que je fais là perdu entre ses bras, l'envie de hurler prenant ma gorge. J'ai l'impression qu'elle est une de mes faiblesses, mais, tant que je ne connaîtrais pas ses sentiments pour moi Wyatt passera devant, c'est la vérité. Elle n'était pas là pendant mes crises et elle ne m'a jamais vu sous ce mauvais angle, j'ai peur pour elle. Pour moi. J'ai peur dû fait que je viens de me rhabiller mettant brutalement fin à nos échanges. C'est idiot non . Mais ça n'a rien de romantique, je ne suis plus consciente de rien. J'ai juste froid, j'ai juste l'impression que je vais tomber dans le coma d'une minute à l'autre. "Je suis désolée."
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Ven 12 Déc - 13:37


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

On est entrée dans une salle où personne n'est dedans. Nous sommes seules avec nous même. Seules avec nos sentiments et nos craintes. Je n'entends même plus les bruites qui proviennent du couloir, je n'entends seulement nos deux respirations haletantes et les battements de son cœur. Je suis bien, mais mal a la fois. Je ne sais pas ce que je ressens exactement pour elle, car je n'ai jamais aimé quelqu'un. Jamais. Mais je me sens bien, car ses baiser et ses mains sur mes hanches me donnent des frissons de plaisir, que je n'ai jamais eu avec quiconque. Elle n'a plus sa blouse et son t-shirt sur elle, sans m'en rendre compte je les lui ai enlevé. Comme a mon habitude depuis que je la connais. Je ne serais résister de l'embrasser. Ou même de lui caresser les cheveux. Elle m'offre tant de sentiments que je connais pas. Mais une alarme dans ma tête, ne cesse de biper. Je sais bien, qu'elle aimera Wyatt plus qu'elle ne m'aimera. Comme elle lui fera plus confiance, qu'a moi. Je peux la comprendre. C'est un garçon qui ne se drogue pas et qui n'a pas eu un passé aussi sombre que le mien, â côté je semble être un détritus qui mérite la poubelle. Je suis une fille qui n'a jamais eu autant envie d'aimer une personne. Cette pensée qui ne me quitte jamais, commence a me ronger beaucoup trop. Le soir, après s'être embrassées, quand elle tombe enfin dans les bras de Morphée, l’inquiétude vient m'empêcher de dormir. Je crains toujours qu'il vienne me la prendre. Me l’enlever, avant que je me rende compte ce que je ressens exactement pour elle. Et si je l'aimais réellement? Et que ce mouton vienne me la prendre?  Comment pourrais-je vivre un nouveau supplice? Quoiqu'il arrive je sais une chose, je ressens quelque chose de puissant pour elle. Je le sais, quand je la dévore des yeux dans une de ses robes. Ou quand je l'embrasse alors qu'elle dort, et qu'elle me rend ce baiser alors qu'elle est a peine réveiller. Ou même lorsque nous faisons l'amour et que je ne désire plus que vivre avec elle, pour ce qu'elle est. Je ne ressens pas rien pour elle, et jamais ni personne ne pourra me retirer ça.
Elle se lève d'un seul coup et se rhabille aussi vite que je l'ai déshabillé. Que se passe-t-il? Est ce de sa faute? Lui, la personne qui va me la prendre? J'ai une boule dans la gorge, j'ai mal. J'ai peur, mais ça je tente d'éviter de le lui montrer,  même si c'est raté. Le temps passé ensemble, elle a appris comment je suis, comment je réagis, même si elle ne sait pas tout. «Tu es désolée, mais désolée de quoi?» Je hausse la voix sans m'en rendre compte. Je ne veux pas comprendre ce que je ressens actuellement. Je ne veux pas apprendre ce qu'elle a, mais qu'est ce que je peux faire d'autre? « Aviva, dis moi qu'est ce qui y a? Par contre si tu me dis que c'est seulement parce que tu t'es rhabillé je crois que ça va pas la faire...» Je dis ça, sur le ton d'une certaine menace, mais je ne ferais rien. Elle le sait bien, si ce n'est qu'aller vers elle et pleurer a chaudes larmes dans ses bras. La crainte qu'elle me fait endurer est trop dur. Des larmes se mettent en place, je ne vais pas tarder a pleurer comme une gamine.  

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Ven 12 Déc - 22:55


Aliénor& Aviva

Nous n'avons pas le droit de fuir le bonheur. La plupart des gens n'ont pas notre chance. Quand ils se plaisent, ils ne tombent pas amoureux. Ou quand ils sont amoureux, ça ne marche pas au lit. Ou quand ça marche au lit, ils n'ont rien à se dire après.

Comment suis-je tombé amoureuse d'Aliénor ? Je ne me souviens plus. Doucement, puis subitement, alors qu'elle regardait dans le vide, seule, sur un banc de la cour. Elle était belle, avec ses pseudos amis qui ne venaient que rarement lui parler. Un plateau à la main je me souviens l'avoir vu manger seule. Je me souviens que moi j'étais avec quelques amies, j'étais avec des gens que je ne connaissais pas très bien et qui était attiré par ma fortune et mes parents. Peut-être qu'elle n'était qu'une larme au milieu d'un océan salé, mais maintenant je me dis qu'elle a vraiment changé ma vie. En bien et en mal, surtout en mal. Mais Wyatt m'a vraiment sauvé. Quand je suis tombé dans l'alcoolisme il était là, il m'a aidé, quand je me suis mutilé il a essayé de me faire sourire, et maintenant, il essaye de me faire reprendre du poids pour que je ne tombe pas dans l'anorexie. J'ai déjà pensé à avoir un enfant, avec lui, j'ai toujours voulu être mère j'ai toujours voulu pouvoir donner la vie. C'est bizarre comme envie sachant que mes parents étaient des monstres non . Je sais que je ne suis pas la plus à plaindre, je sais que je devrais me terre et que c'est débile de crier sur tous les toits qu'on a eu une enfance difficile. Mais je ne m'en vente pas, j'énonce la dure vérité. Oui, je veux des enfants, je veux avoir la joie de la grossesse et les désavantage. Je veux avoir un être qui grandit en moi. Peut-être pas maintenant, peut-être par tout de suite. Mais un jour, vers mes vingt-cinq ans peut-être, voire plus tard. Mais je tiens vraiment à faire cela. Rien que pour avoir le plaisir de donner la vie. Maman dira que ça a détruit son corps de mannequin alors qu'elle reste parfaite. Papa lui s'en fiche comme de l'eau de pluie. Elle panique. Moi aussi. "Je... J'ai peur Aliénor. J'ai peur de t'aimer trop, et... En même temps pas assez. Tu sais. Wyatt est mon sauveur, comme il était le tien... Je suis terrifié par ça. Je ne m'y retrouve plus. Je t'aime, ça me crève le coeur de t'aimer à ce point. Mais je ne peux pas abandonner Wyatt..." Je suis paumée, totalement paumée. J'ai besoin d'elle, j'ai besoin de lui. J'ai besoin d'eux.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 13 Déc - 17:01


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Mon cœur se brise quand elle parle de lui. Pourquoi est-il toujours dans sa bouche? Lui, toujours lui. On dirait bien qu'elle n'est pas avec moi, mais avec lui. Cet homme que j'appréciais, celui qui m'avait aidé comme il avait pu. Mais qui est repartit sans regret. Je sais que personne ne désire m'aimer, mais pourtant je l'espère toujours. Je laisse souvent un instant d'espoir. Mais a chaque fois, on me brise en deux. Je ne l'aimais pas, je ne l'ai jamais aimé. Mais c'était un ami a mes yeux. Elle...Je ne sais plus quoi penser de nous. Je pensais que je commençais a la comprendre et qu'elle aussi commençait a me comprendre.  Mais je me trompais. Elle ne m'aimera jamais autant qu'elle l'aimait. Je ne suis donc qu'un animal abandonné pour elle? Je n'ai besoin de personne pour vivre...Même pas de quelqu'un qui m'aime. Je le savais depuis le début, pourtant je me suis laissée bercée par ses mots. Je ne suis qu'une enfant, avide de tendresse. Mais quand vais-je comprendre que je n'aurais jamais quelqu'un fait pour moi? Je ne suis qu'une idiote. Jamais je n'aurais dû aller la voir ce jour là, jamais je n'aurais dû la suivre dans sa salle de bain. Mes sentiments pour elle, me jouaient des tours. J'aurais du continuer a la haïr,ne jamais voir cette facette d'elle que je ne connaissais pas. Celle qui m'a laissé espéré qu'un jour je pourrais être aimé. Celle qui d'ici peu de temps, aurait pu me donner le sentiment qu'est l'amour. Celui que je ne connais pas, le seul qui pourrait m'aider. Mais tout ceci est terminé a présent. Elle l'aime et il l'aime. Je ne suis qu'un caillou gênant pour eux. Je leur souhaites beaucoup de bonheur. Après tout ils le méritent bien. Avec un peu de chances elle vivra en paix.
Je sens quelque chose d'humide couler sur mes joues. Je ne fais rien pour les retenir. Je la regarde, sans la regarder. Je suis brisée. Pas seulement parce qu'elle l'aime. Mais parce que je me rends compte a quel point je tiens a elle. « Aviva, pourquoi me dit-tu ça? Tu crois que partager ta peine, te soulagerais? Ne sais-tu donc pas, qu'il faut garder secret ce qui doit rester secret?» Je suis en colère...Trop pour rester devant elle. Trop pour être gentille et lui dire ce que je devrais. Ce que je pense vraiment. Je ramasse mon sac d'un geste de la main. Je refuse de regarder ses yeux, je n'en peux plus. Je souffre tellement, bien plus qu'elle ne pense. Je suis blessée, ,brisée en mille morceaux. «Tu sais quoi, je me rendais compte que j'étais amoureuse de toi...» J'hurle ça en courant, versant mes larmes comme un ange déchu. Je cours, poussant les personnes traversant mon chemin. Je ne suis plus que l'ombre de moi même...J'ai déclaré sur un coup de colère ce que je pensais. Ce que je pensais sincèrement.  

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 13 Déc - 17:39


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .


Elle était. Elle était ? Brusquement, elle s'enfuit et moi je tombe, je hurle, j'ai mal. Je viens de perdre une partie de moi plus que violemment. Elle vient de me retirer une partie de mon coeur, de mon âme, de mon être. Mes jambes ne me portent plus. Je suis extrême, je tombe dans des extrêmes. Mais quand on aime quelqu'un à ce point n'est ce pas normal ? Je ne me comprends pas, aucune de mes réactions, aucune des réactions de mon corps. La douleur est omniprésente, j'ai cru l'avoir passablement renfloué, j'ai cru pouvoir l'oublier quelques instants. Mais elle revient, toujours plus forte, toujours plus instable, toujours plus violente... C'est si difficile de vivre, j'ai conscience que ma vie n'a rien d'idyllique, que celle d'Aliénor non plus. Mais mon malheur est synonyme d'elle. Je ne pense pas que j'en reviendrai. En vérité, on n'a rien commencé, on a tout détruit a sa base, les sentiments n'ont jamais été présents. Aucun sourire ne devait être là, juste la chaleur d'un corps, n'importe lequel, un corps qui était synonyme de nouveauté. C'est idiot, c'est malsain, c'est nous. J'ai envie de vomir. J'ai mal partout. Elle m'a lâché au sol comme une poupée de porcelaine, mon visage est cassé, briser par les larmes, et des gens crie autour de moi, j'ai conscience de tout, du fait que je viens de perdre connaissance et qu'on me transporte sur un lit proche. C'est tellement ironique.

Mes yeux s'ouvrent, je ne sais pas ou je suis. Enfin, si je le sais, l'hôpital. Je ne sais pas si Wyatt a était prévenu, je ne sais pas si Élouan était prévenu. C'est tellement désagréable. Mes sens sont engourdis, ma tête est lourde, mon corps est lourd en vérité. Mes yeux s'ouvrent sur elle, elle est paniquée, sa main serre la mienne et j'ai un marteau piqueur dans le crâne. Manque de nourriture, sentiment trop puissant, la recette parfaite pour que je me tape un mini coma. C'est parfait. Et maintenant quoi ? Un médecin arrive et me hurle que je suis anorexique . Merci beaucoup je suis au courant. Enfin, je suis presque... Enfin, voilà je me comprends. Je ne peux pas parler alors je la fixe, sans rien faire, juste en resserrant ma main sur la sienne.
 

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 13 Déc - 22:58


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Je me suis enfuit lâchement. Comme un courant d'air, comme une voleuse. Je ne voulais pas qu'elle me voit m’effondrer. Pleurer pour elle. Je n'ai pas envie qu'elle me voit comme je suis...faible. Extrêmement  faible. Je n'ai jamais pensé dire ça un jour, prononcer ces mots. Même si c'était dans un acte de colère. Je m'en veux. Pour ce que j'ai pu envisager. De ce que je lui ai dit. Pour tout...Je suis prise de remords. Je sais que j'aurais du réagir autrement, comme une adulte. Mais mes sentiments ont parlé avant. J'avance sans cesser de courir jusqu'à la cafétéria. M'installant pour pleurer. Je n'ai plus honte de rien, je ne fais plus attention aux regards pesant sur moi. Je n'ai qu'une envie...me punir. Elle ne méritait pas ce que je lui ai dit. Je ne suis qu'une idiote, encore et toujours.
Mais j'ai si peur. Elle doit bien le savoir. Peur de la perdre, pour toujours. Par ce que je lu ai dit, mais aussi par ce qu'elle m'a avoué. Égoïstement, j'espère qu'elle ne finira pas avec Wyatt. Je la veux pour moi, je veux être celle qui viendra la rassurer le soir. Celle qui lui préparera des petits déjeuner maladroit. Celle qui partagera son lit, et non lui. Je suis jalouse oui. De sa relation avec Aviva. De ce que je n'aurais sûrement jamais avec elle.

Après avoir pleuré pendant une grosse demi-heure, je décide d'aller la retrouver sur un coup de tête. Je cours rapidement jusqu'à la salle en question, où nous étions. Où je me suis enfui comme une idiote. Avant que j'ai pu franchir la porte, une main se pose sur mon épaule. On m'informe que la jeune femme qui était avec moi, vient de faire un malaise et que je peux aller la voir. Je ne pense même pas, je ne réfléchi plus. Je me retrouve en quelques minutes dans la salle, sa main dans la mienne. Attendant qu'elle se réveille et qu'elle revienne a moi. Lorsqu'elle ouvre enfin les yeux, je pousse un profond soupir. Lorsque le médecin en question vient nous annoncer qu'elle est anorexique – enfin plutôt hurler – je prends alors la parole. « Bon alors, écoute mon grand. Déjà tu lui parles pas sur ce ton. Sinon, je pense qu'être médecin va bien te servir pendant les trois prochain mois. Ensuite, peut être pouvez nous nous dire quand pourrait-elle rentrer chez elle? Ou plutôt chez nous. Si j'en déduis bien, quelqu'un devrait l'aider non?»  Il nous explique que quelqu'un devra être toujours avec elle, lui forçant a manger. Et sur ces dernières paroles il nous laisse seules. « Ca va? Comment te sens-tu?» Je me redresse légèrement, tenant toujours sa main. Jouant avec ses doigts. Si longs, si parfaits. «Je suis désolée d'avoir dit ce que je t'ai dit tout a l'heure...Vraiment. » Je m’excuse pour la première fois sincèrement.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Dim 14 Déc - 14:53


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

L'engourdissement constant de mes sens, le fait de ne pas pouvoir parler, de la voir mais en flou, d'entendre le médecin hurler la dure vérité me faisant mal à la tête par la même occasion. J'ai la bouche sèche les joues rouges l'air complètement débraillé sur ce lit d'hôpital. Je me rend compte que j'ai toujours était ça, cette fille complètement déboussolé, celle qui n'a que faire d'elle-même qui souhaite en même temps être parfaite. La minceur est le début de la beauté, c'est ce que maman me répétait étant petite, elle-même frôle l'anorexie de près, ça me rapproche d'elle mais ça me rend détestable. Je ne veux pas être une copie de ma mère, je refuse de lui ressembler de près ou de loin même si je partage certains de ses traits. La douleur est tellement présente c'est terrible. Les humains se bercent de rêve de sentiments et d'antidouleur qui ne marche pas. Mon esprit est rempli de ces Cachés et d'une bonne rasade d'alcool avec tout ça, histoire d'être défoncé n'est ce pas ? C'est bizarre. J'ai toujours du mal à admettre que je suis étrange. Que mon être entier n'est que foutaise, que les sentiments d'angoisses qui me tendent ne sont en vérité pas les miens.
" Tu m'aimais." Une suspension, mon cerveau cherche pourquoi il a laissé passé ça, pourquoi je viens de sortir ça. Pourquoi le mettre au passé ? Je n'en ai aucune idée, je ne sais pas pourquoi tout se déroule de cette manière. Si je le savais bon sang. Mon paradis ne se résume pas à une personne mais trois. Mon petit frère, Aliénor et Wyatt. Je ne peux pas choisir. Demandez à n'importe qui personne ne serait prêt à laisser son meilleur ami contre un amour si pur soit-il. "Je suis désolée que ce ne sois plus le cas. Tu as vu mon vrai visage." De la douleur, de la dureté dans mes mots si innocent soit-il. C'est un effet déplaisant, très déplaisant. Mon être me hurle d'arrêter de lui faire du mal.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs: Circé


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 395
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Travaille pour devenir photographe ( surtout seule en réalité) et serveuse
Statut : Je suis aux yeux des autres en couple, je suis aux yeux de Wyatt en couple avec elle. Pourquoi est ce qu'a mes yeux, j'ai l'impréssion de n'être qu'une emmerdeuse?
Avatar : La sublime Taissa Farmiga
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Jeu 18 Déc - 23:35


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Belle, elle était belle même dans ses moments de faiblesses. Elle ne change pas, même si elle est sur un lit d'hôpital. C'est ironique, non? Je pensais, que j'irais avant elle sur un lit comme ça. Vu ce que je suis. Mais cela, va aller de mieux en mieux avec le temps, non? La preuve, combien de jours n'ai je pas fumée? Cinq, huit? C'est beaucoup pour moi. Peu pour les non fumeurs.
Je la vois là...comme ça. Brisé, blessée. C'est douloureux de voir une personne que vous imaginiez forte comme ça. Elle ne se laisse jamais faire d'habitude, elle n'ai jamais soumise. Que ce soit dans le choix du dîner ou même dans ses arguments. Je la respecte comme je peux. Ne désirant pas lui faire de la peine.

Lorsqu'elle me redit ce que je lui ai dit, j'ai mal. Très mal. Elle devrait me comprendre non? A mes yeux, elle l'aime plus qu'elle ne m'aime. N'est-il pas normal de préférer son ami d'enfance a une inconnue qui partage votre lit seulement? Nous sommes bien différentes. Ça reviendrait a me demander si je préfère mon «amie» a elle...La réponse est bien logique. Elle. Rien qu'elle. Cloé est une personne très gentille qui a su me réconforter dans des moments durs. De toutes les façons qu'elle pouvait. J'ai accepté ça, sans même me plaindre. J'ai eu du bon temps avec elle, oui, mais jamais je ne l'aimerais plus que j'aime Aviva. C'est étrange, cette sensation de ne jamais pouvoir rendre quelqu'un heureux. C'est douloureux...Je voudrais lui donner une vie joyeuse. Mais comment cela pourrait-il être possible? Wyatt, ne cessera pas de la faire culpabiliser, il l'aime. Jamais il ne me la laissera. Il viendra lui rendre la vie dure. Étant trop gentille, elle voudra le rendre heureux lui aussi. Et c'est comme ça, qu'après je me retrouvera trompée et blessée. Elle ne pensera peut être pas a mal sur le moment, mais moi je lui en voudrais toute la vie. C'est drôle non? A peine lui ai-je dis que je «l'aimais» que je me fais des films d'une potentielle vie future avec elle. Je suis bien naïve. Elle ne m'acceptera pas facilement désormais.
« Bon, t'a finis oui? T'es plus une gamine a vouloir me faire du mal comme ça Aviva. D'accord? Parce que nous sommes toutes les deux fautives. Et ne dément pas.»
Je n'arrive pas a croire que je réussisse a dire ça d'un ton mature et posée, mais avec un peu de reproche. Serais-je en même temps devenue adulte? J'espère sans vraiment le vouloir. Avec un peu de chances je serais un peu des deux.
« Bon, je...m'excuse. Vraiment. Ca m'a agacé de voir a quel point le mouton compte sur toi. Qu'il compte plus , que moi a tes yeux. Car tu peux me dire ce que tu veux, je sais que c'est vrai. Je sais que tu lui fais plus confiance a lui qu'a moi par exemple. Et ça, je comprends. Mais ce que je ne comprends pas, c'est que tu ne pourrais pas imaginer ne plus le voir pendant quelques jours seulement. Je sais que c'est sans doutes un exemple stupide, mais j'essaye de te montrer mon point de vu a moi. Après, je vais apprendre a connaître le tiens.» Je lui souris timidement puis reprends ma respiration. « Je sais très bien, voir peut être pire que moi, que tu ne supporterais pas de voir Cloé avec moi. Et n'essaye pas de nier, là aussi je te connais pas mal.» Elle ne peut pas le nier, vraiment pas. J'évite sans cesse de parler d'elle...Cette femme avec qui j'ai eu une relation particulière. Cette femme, que j'ai presque aimé la rend folle.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 254
Date d'inscription : 11/11/2014
Métier ou études : Etudiante en médecine elle veut se spécialisé en pédiatrie. Et, gardienne de petit frère à mis-temps.
Statut : En couple, enfin normalement.
Avatar : Emma Beautiful Roberts
Crédits : tearsflight / Emi Burton.

MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   Sam 20 Déc - 19:16


 
Aliénor & Aviva
   
   
Si l’amour existe, tu en es l'histoire , .

 

Bip. Bip. Bip. Le moniteur n'arrête pas de sonner. Mes membres sont encore plus douloureux, mon dos me lance, c'est dur. Pourtant mon coeur se ralentit, je suis à moitié entrain de dormir. Je ne l'écoute que peu, je ne peux plus l'écouter. Elle me fait mal elle aussi il faudrait qu'elle se rende compte de la douleur insupportable qu'elle m'inflige. Une gamine. Je n'entends que ces reproches, ils ne veulent pas se résigner à sortir de ma tête. C'est dur d'entendre ça, mais mon corps ne veut plus comprendre. Il s'endort, la première chose qui ne marche plus ce sont mes bras, ensuite mes yeux se ferment, doucement, douloureusement. Je ne sais pas ce que j'ai je ne veux pas savoir, peut-être que je me suis cogné la tête au sol . Je n'ai qu'une envie, dormir. Ma respiration est lente, peut-être trop lente je ne sais pas, je suis toujours consciente pourtant. Je l'entends, parler encore et encore, elle me fait des reproches et n'a pas remarqué que j'ai décroché complètement. Mais mes dents mordaient violemment mes lèvres quand elle parle de cette garce. Cet Cloé, cette pute droguée et alcoolique qui a emmené ma douces au plus profond des ténèbres. Je la tuerai, pas de mes propres mains mais je prierai mille fois pour que quelqu'un mette fin à la vie de cette pute. Sincèrement elle me sort par les yeux, la dernière fois que je l'ai vu elle a fini au sol le nez et la bouche en sang. La prochaine fois je viserai la gorge. Quand on aime quelqu'un on est censé le protéger non ? Cette conne a encore plus foutu la vie d'Aliénor en l'air. Je la déteste, du plus profond de mon âme et le moniteur s'accélère, les battements de mon coeur se sont accéléré, mon visage est devenu rouge et mes mains se sont serré. Je la hais. Je hais cette fille qui veut me voler mon ange. Et je retombe dans un petit sommeil réparateur, les larmes se lâchent, des larmes de rage. J'imagine que ce n'est pas si grave. Enfin si. Puisque je ne me réveille qu'après deux jours de sommeil profond, Aliénor est là, encore et toujours, et des fleurs trônes a côté de moi, des roses, je suppose que c'est Wyatt qui les a mis là et Aliénor qui a mis un autre bouquet juste devant. J'aurai bien rit si je n'étais pas à moitié paralysée pour le moment. Avant que je ne comprenne tout je me retrouve dans un fauteuil un air de mort-vivant sur le visage et on me conduit chez moi dans une voiture de pompiers. Je suppose qu'Aliénor va devoir rester avec moi. Bien, tant mieux non ?

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: " Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva   

Revenir en haut Aller en bas
 

" Si l'amour existe tu en es l'histoire..." Pv Aviva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nome :: Mettler Street :: Hospital-