Partagez | 
 

 Adults absent? Children happy. |ft. Elouan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Nome's Resident

Messages : 26
Date d'inscription : 26/11/2014
Métier ou études : Accrobate et cascadeur imprudent ... Enfin écolier en vrais, mais vous vous en doutiez..
Statut : Célibataire.
Avatar : Mason Vale Cotton
Crédits : cocktailmf

MessageSujet: Adults absent? Children happy. |ft. Elouan   Ven 28 Nov - 9:22


Adults absent? Children happy.
Sloan & Elouan

Regard accroché à la grande aiguille de la pendule surplombant le tableau Sloan compte les secondes qui s’égrène, accompagnant le tic tac de l'horloge du bruit de son pied martelant le sol en rythme. Devant lui son cahier est ouvert sur une page blanche, enfin presque puisqu'on peut y lire, dans la marge en haut à gauche, la date du jour. Dans quelque minute il sera seize heure trente et la sonnerie annoncera la fin de la journée, mettant par la même fin au calvaire du petit blond, mais en attendant le garçon mâchonne son crayon de papier en fixant intensément la pendule plutôt que le tableau. Chaque journée d'école est un enfer pour lui, rester assis sur une chaise est un supplice sans nom et devoir se concentrer pendant des heures entières sur une leçon est encore pire. Heureusement son enseignante le connaît, elle sais qu'il fait de son mieux et que, lorsque la fin de la journée approche, il vaut mieux le laisser compter les minutes plutôt que de lui demander une minute de concentration supplémentaire. Bien sûre si elle lui demandait quand même il ferais de son mieux, mais la fatigue de la journée ajouté à son hyperactivité lui rendrait la tâche impossible, il perdrais patience, s’énerverait sûrement et le résultat serais loin d'être concluant. Elle le laisse donc martyriser son crayon et fait comme si elle ne remarquait pas sa totale inattention. Mieux vaut ça qu'une crise de nerf après tout et puis il ne dérange personne au final, il est même calme au final.

Quand enfin la sonnerie tant attendu retentis Sloan est l'un des premiers à bondir sur ses pieds, après avoir rangé rapidement cahier et trousse dans son sac à dos. Il quitte alors la salle de classe sans attendre et traverse les couloirs de l'école d'un pas rapide. Qui le voit se dit qu'il est pressé de rentrer chez lui, mais ça n'a rien à voir. Alors que certains de ses camarades cours rejoindre un parents qui les attends à la grille de l'école ou se dépêche de rentrer à la maison Sloan, lui, a un tout autre but. Rentrer ? Pourquoi faire ? Aliénor ne sera pas là et sa mère sera sûrement si ivre qu'elle ne le remarquera pas. Non. Si Sloan est si pressés de quitter l'école c'est surtout pour retrouver Elouan. Arrivé depuis peu en ville l'autre blondinet n'est pas dans la même classe que lui et ils ne peuvent donc se voir qu'aux récréation ou en dehors de l'école. Allez savoir pourquoi ses deux enfants qui, il y a un mois, ne ce connaissait pas sont rapidement devenus les meilleurs amis du monde. Peut être parce que leur grandes sœurs respectives se connaissent, peut être parce qu'ils ont des points commun ou simplement parce qu'il devait en être ainsi. Dans tous les cas les deux garnements ont pris pour habitude de se retrouver à la fin des cours. Alors il vont chez l'un, chez l'autre ou dans un bar boire un chocolat chaud, mais pas aujourd'hui. Sloan veut montrer quelque chose à Elouan et il entraîne donc son amis en direction de la plage et plus précisément d'un vieux manoir à l'abandon.

« Regarde ! » Pointant du doigt le muret de pierre entourant la bâtisse délabrée Sloan s'élance sur le chemin de terre et, arrivé au pied de l'édifice, entreprend d'y grimper. Il prend garde au passage de ne pas abîmer son treillis, ses boots ou encore sa veste. Sa mère le gronderait à coup sûre s'il venait à faire un trou à ses habits. Arrivé au sommet du petit mur le garçon se redresse, essuie ses mains sur son pantalon et toise son ami encore en bas. « Tu vient ? » Lui faisant signe de le rejoindre il ne l'attend pas pour autant et se met à marcher, bras tendus de part et d'autre, comme un funambule sur un fil. Plus loin on distingue la plage et le lac, peut être qu'ils iront faire des ricochets ou se promener sur le port, mais pour le moment Sloan a autre chose en tête. Continuant de marcher sur le muret il vérifie qu'Elouan le suit et le guide jusqu'à ce qui devait être, autrefois, une remise accolée au manoir. S'accrochant aux pierres disjointe du mur le garnement grimpe sur le toit de l'édifice et s'y assoit. « Monte Elouan, allez ! » Encourageant son camarade à le rejoindre l'enfant l'observe s’exécuter tout en sortant de son sac à dos un sachet provenant de la boulangerie. Quand Elouan arrive enfin prêt de lui Sloan lui tend un pain au chocolat. « Ta pensé au jus de fruit hein ? » Croquant dans sa propre viennoiserie le blondinet regarde le lac Il tourne alors la tête vers la maison les surplombant et désigne une fenêtre du premier étage facilement atteignable.

« Tu voudras qu'on aille voir dedans après ? »

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nome's Resident

Messages : 45
Date d'inscription : 23/11/2014
Métier ou études : Ecolier à mi-temps, petit monstre à temps plein.
Statut : Célibataire.
Avatar : Pierce Gagnon
Crédits : ©Sweet D.

MessageSujet: Re: Adults absent? Children happy. |ft. Elouan   Ven 5 Déc - 21:08


    Coudes posés sur ma table, menton calé au creux de mes mains jointes je regarde par la fenêtre. Dehors deux chats sont en train de se battre et j'essaye, vainement, de deviner ce qui peut causer cette dispute. Avouez que c'est tout de même bien plus intéressant que d'écouter la maîtresse parler du cycle de l'eau. Bon en vrais ça aussi c'est intéressant, mais je l'ai déjà appris dans ma classe à New-York, du coup je me donne le droit d'être inattentif. Ce n'est visiblement pas l'avis de la maîtresse car, pour me sortir de ma rêverie, elle vient faire claquer sa règle sur ma table. Vous avez déjà vus un bonhomme sursauter dans un dessin animé ? Ils finissent toujours accroché à un lustre ou un truc du genre. Et bien c'est à peu prêt ce qui vient de m'arriver lorsque la règle c'est abattus devant moi au détail prêt que, au lieu de bondir au plafond, je me suis plutôt retrouvé les fesses par terre. « Monsieur Blackwood je vous rappelle qu'une chaise a quatre pattes pour une bonne raison et que rien ne vous dispense d'écouter le cours comme vos camarades. » Rougissant jusqu'aux oreilles je me relève sous les éclats de rire des autres élèves et me rassoit sur ma chaise, honteux. Il n'y a pas pire que de se faire surprendre entrain d'être inattentif et de se faire houspiller devant toute sa classe. Heureusement c'est la fin de la journée et la sonnerie vient mettre fin à mon malaise et au ricanements des autres élèves. Ça ne fait pas longtemps que je suis arrivé en ville et je n'ai pas encore beaucoup de copains … Sauf Sloan, mais il n'est pas dans ma classe. En parlant de ce dernier je me dépêche de quitter ma salle de cours pour le rejoindre devant l'école. A la récréation de l'après-midi il m'a promis de me montrer un truc super à la fin des classes, j'ai donc hâte de le rejoindre pour voir ce qu'il en est. Quittant l'école je sourit, comme d'habitude il est à la grille avant moi et m'attend, je me dépêche alors de le rejoindre et le suit sans poser de question. Au bout d'un moment il me pointe du doigt une vieux manoir qui semble abandonner. Observant le bâtiment je me tourne vers lui pour lui demander si c'est ça son truc génial, mais il est déjà en train de courir vers la battisse. Haussant les épaules je m'élance à sa poursuite, mais me stoppe net lorsqu'il entreprend d'escalader le muret entourant la demeure. Contrairement à lui je ne suis pas un casse cou, enfin, lorsqu'il me demande si je compte le rejoindre je n'hésite pas une seconde. « Bien sûre. » Répliquant avec assurance je bombe le torse et lui lance un regard d'avertissement. Qu'il mette ne serais ce qu'un instant en doute mon courage et sa va barder. J’entreprends alors de grimper sur le muret à mon tour en prenant garde de ne pas tomber. Sloan, quand à lui, ne m'attend pas et commence à marcher vers ce qui ressemble à une remise. Prenant pied sur le muret je le regarde et lui emboîte le pas, mais avec plus de prudence. Pas question de tomber et de me casser quelque chose. Je le voit alors grimper sur le toit de la remise et me crispe. Il va à coup sûre me demander d'en faire de même et l'idée ne me plaît pas. Pourtant lorsqu'il m'encourage à le rejoindre j’obéis. Il me faut plus de temps que lui pour grimper, mais je finis par me retrouver assis à ses côtés sur le toit de la remise. Il me tend alors un sachet contenant un pain au chocolat tout en me demandant si j'ai pensé au jus de fruits. « Oui, oui. » Acquiesçant vivement je sort de mon sac d'école deux briques de jus d'orange et lui en tend une. Une fois qu'il s'en est saisit je commence à manger ma viennoiserie, mais je manque m'étouffer avec lorsque je l'entend me demander si je veut qu'on aille visiter la maison après goûter. Suivant son regard j'observe avec méfiance la fenêtre ouverte se trouvant au premier étage. « T'est sérieux ? Ça pourrait être dangereux. » Je ne le dis pas tous haut parce que Sloan se moquerait de moi, mais ce que je craint c'est les fantômes qui habitent sûrement l'endroit. Je sais que mon amis n'y crois pas vraiment, mais moi je suis persuadé que ça existe et je n'ai pas envie d'en croiser sans avoir un adulte à mes côtés pour me protéger. Je cherche donc une échappatoire. « Il fait sûrement noir la dedans, on ne verra pas ou on met les pieds et on risque de tomber dans un trou. » J'espère que le côté intrépide de Sloan sera supplanté par sa prudence, quoi que des fois je doute qu'il sache ce que c'est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misguidedghosts.net/t618-fais-de-ta-vie-un-rev
 

Adults absent? Children happy. |ft. Elouan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nome :: Les alentours de Nome :: Le lac-