Partagez | 
 

 Lord make me a rainbow #Luco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen
Statut : En couple mais j'reste un petit con.
Avatar : Shawn Mendes
Crédits : electricbird

MessageSujet: Lord make me a rainbow #Luco   Dim 25 Jan - 23:39


Lord make me a rainbow
LUCO
Journée de merde. Vit de merde. Père de merde. Encore à m'intoxiquer avec sa fumer remplis de choses écoeurantes et donnant le cancer. Deux paquets, trois paquets, six paquets. De l'argent dépensait dans le vent et dans l'auto-destruction. Je cours moi aussi à ma perte en respirant cet oxygène nauséabond. Il se tue et me tue en même temps. J'espère juste que je me protège assez en plaçant des protections un peu partout, histoire que toutes les pièces de l'appartement soient un peu moins enfumées et que mes poumons gardent leur état initial. Je dors néanmoins la fenêtre ouverte, mon père ne mange que des plats chinois qu'il commande sur le internet et que je dois lui ramener. Il use de son argent pour manger, fumé et s'occuper du loyer. J'ai la moitié du capital de la famille sur mon compte bancaire. Auxquels je n'accéderai qu'ont mes dix-huit ans, parce que'ayant vécu en France, papa considère que c'est l'âge légal pour que je puisse enfin avoir une vie à nouveau agréable. C'est vrai qu'on n'a jamais vécu dans le luxe, maman n'aimait pas ça, mais on avait une maison. L'assurance de maman est retombé sur moi, comme seul héritier de ses biens, elle savait que papa se détruirait, trop de chagrin ce n'est jamais bon. Je vais bientôt me retrouver seul. Papa risque de choper un cancer. Ça me m'attriste pas, il l'a bien cherché. Je sais que je ne dois pas être effrayé de tomber, de ne pas réussir à me relever, de souffrir. Mais c'est douloureux... La faim tiraillant l'estomac et les coups de pied s'abattant sur celui-ci. Le sang coulant d'une blessure qui s'est ouverte près de la bouche. La joue virant violette parce que les coups de poing sont violents. C'est mon quotidien. D'habitude, mon visage est épargné, mais pas là. Puis, de toute façon, je ne marque pas longtemps, dans les deux heures la joue violette disparaîtra. La course pour arriver à l'heure au lycée qui commence, entre la jambe douloureuse et des dizaines de bleus sur le corps c'est dur. J'ai l'habitude d'être invisible, personne ne fait attention à mes bleus, ou à mes cris de douleur quand ils me frappent dans les vestiaires. Ouais, j'ai l'habitude de tout ça. Pas que ce sois normal, mais ça l'est devenu pour moi. Je n'ai pas encore vu les yeux céruléens qui hante mes rêves, j'aimerais le voir, ce garçon, même si j'ai oublié son nom. Il est beau, vraiment. J'ai tellement de défauts moi. Mes yeux qui ne sont pas de la même taille, mon sourire trop grand, mes joues qui rougissent trop vite, mon accent allemand trop présent. Je ne suis pas idéal, pas parfait, je suis complexé par ça. J'aimerais être comme lui, me défendre quand il le faut, sourire à mes amis. Moi j'ai un seul ami. Sincèrement, je ne suis pas sociable, tout le monde le sait. Ce midi, j'ai payé la cantine. C'est rare. D'habitude je ne mange pas, je refuse de dépenser des sous pour ça, surtout que c'est gras. Mais j'aime les trucs gras. Moins quand ça atterrit sur mon visage. Car oui. Mon assiette à fini sur mon visage, c'était bien la peine de payer. Le lait aussi à fini sous mes vêtements. Je prévois ça, j'ai des vêtements dans mon casier. Mais j'ai fondu en larmes dans les toilettes. Mes cotes me font mal. Les bleus sur ma peau claire sont trop visibles, mes muscles ne servent à rien. Pathétique. Ressortir des toilettes, les cheveux mouillés, les yeux rouges, ça devrait inquiéter une personne non ? Et bien non. Pas un regard. Ma guitare n'a pas été abîmer, c'est la chose la plus rassurante de ma journée. Le bus est arrivé, par celui scolaire, papa ne l'a pas payé. Non, juste le bus normal, que je fraude, parce que c'est trop cher pour moi. Les secousses sont violentes à cause de la glace et de la neige, mais les conducteurs sont entraînés. Moi je joue au hockey, c'est presque la même chose au final. Je suis debout, regardant par la fenêtre, ma guitare juste coincée entre moi et les accoudoirs. Quand je me retrouve projeté en arrière, contre quelque chose de dur, de chaud... Et de diablement humain et masculin. "Oh putain je suis désolé ! " Un jour j'arrêterai de jurer.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misguidedghosts.net/t665-kiss-me-hard-before-you-go-u
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen, je ne suis pas encore trop vieux. Mes parents ont toujours du pouvoir sur moi ax yeux de la loie.
Statut : Célibatairement en couple. Et oui j'ai cédé a la térrible sensation du nom de Ulrich.
Avatar : Le beau Dylan Sprayberry
Crédits : *

MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   Mar 27 Jan - 0:43

Je hais le lycée. Vraiment. Si je pouvais je ne viendrais plus jamais dans cette prison pour adolescent. Sérieux, le gars qui a inventé ça était un gros sadique! Surtout quand on sait ce qui passe dedans, tout change. Moi je connais mieux que quiconque les secrets de ce lieu infâme. C'est fou, mais je pense que j'ai été plus frappé chez moi qu'ici. D'un côté, on m'a donné sans que je ne le veuille vraiment, une réputation de bagarreur. Mais aussi de tombeur. Alors que je n'ai jamais rien fais. N'y approché une fille dans ce putain de lycée de merde. Je suis un peu comme ce vampire là...Vous savez celui qui utilise tout un truc de laque...Dès qu'on me voit c'est comme si j'allais bouffer tout le monde. Alors que non. Et puis ils ne sont pas appétissant. Bon pas tous hein, certains sont mieux que d'autre. Après avoir passé la journée en dehors de chez moi, je dois prendre de nouveau le bus. Voyons ça aussi, c'est quelque chose de con. Excusez moi, mais c'est vrai. C'est la preuve que les parents ne sont pas a la hauteur. C'est comme ci nous étions tous des animaux et qu'on nous emmenais a l’abattoir. Je n'ai pas aimé ma journée. Comme a chaque j'ai du subir les regards des autres détenus. Vous savez ceux, qui vous fait clairement comprendre que vous êtes différents des autres. Certains me disent populaires, mais c'est seulement dans la crainte. Ou alors, le plus populaires des losers. Je pencherais plus pour ça. Le froid est intense, mais ça ne me dérange pas. Et je ne suis pas frileux. Vêtu de ma simple veste en cuir et d'un bonnet sur la tête, je pourrais ressembler a un acteur. Bon, je n'ai pas encore les lunettes de soleil mais vu le temps, ça ne servirait a rien. Je déambule jusqu'à l'arrêt de bus. Mes écouteurs sur mes oreilles. Je n'aime pas toute cette agitation. Tout ce bruit m'insupporte. Même le froid ne fait rien pour me sauver des cris. Je n'aime pas le bruit que fait la population humaine. Non, enfaîte je n'aime pas les autres. Et ça certains en profite pour essayer de m'atteindre.Quand je suis sur le terrain de sport, on essaye de m'énerver comme ça. Mais ça ne marche que rarement. Ce qui me bouste le plus, c'est quand on parle de Wendy. Là , même si je suis renvoyé de l'équipe je n'hésite pas. Oui je suis quelqu'un de violent. Mon œil au beurre noir en est sans doute la preuve. Je suis un bagarreur tout le monde le sait. Tiens voilà enfin mon moyen de transports. Je m'installe au fond, comme j'ai l'habitude. Étrangement, personne ne viens s’asseoir près de moi. Ça me dérange plus. Au début, ça me pesais un peu. Mais maintenant je peux comprendre. Bon d'accord, il y en a certains qui se laissent aller. Et viennent près de moi. Surtout certains joueurs avec qui je m'entends assez bien. Je suis là, a regarder dans le vide. Écoutant ma musique. Oui, aux yeux de tous, je suis celui qui ne faut pas chercher. Celui qui est mystérieux. Mais aussi celui qui est toujours seuls. Les secousses sont assez violentes aujourd’hui. D'habitude ce n'est pas a ce point. Mais bon, le chauffeur a du appuyer sur l'alcool. Tout va bien, jusqu'à ce que je me retrouve avec une personne collée a mon torse. Merde! Il peut pas faire plus attention? Je ne suis pas là pour l'aider, putain. «T'aurais pas pu faire gaffe, merde! Tu m'em...» Je pense que j'ai du être pour la première de ma vie, choqué mais en même temps ravi. Ce petit homme qui vient de me percuter, est celui que je vois souvent seul. Il est un peu comme moi. Nous sommes des loups solitaires. Je le regarde, ou plutôt le bouffe du regard, ça c'est a voir. Je ne sais pas pourquoi, mais je ressens encore ce sentiment dans mon estomac. Putain il est trop canon! « Je savais pas que j'étais si confortable...» Je souris, mais pas comme d'habitude. Je sais pas, je me sens étrange. Peut être parce que je pensais justement a lui quand il m'a percuté? Ou parce que chaque fois que je le vois passer devant moi, je le mate...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen
Statut : En couple mais j'reste un petit con.
Avatar : Shawn Mendes
Crédits : electricbird

MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   Mar 27 Jan - 11:59


Perfect Blue
Luco
Bleu. Mes yeux Hazel vienne de rencontrer des perles bleus océan. Des lèvres corail, une voix rauque restant celle d'un adolescent de mon âge. Nos visages sont proches, j'ai dû pencher la tête pour voir contre qui j'ai atterri. Il a juré, moi j'ai rougi. Je ne voulais pas, j'ai juste perdu mon équilibre, et bordel, je me sens bien tout contre lui, bousculé sur son torse par le tangage du bus, il est bien bâti. Pas un gramme de graisse. Un oeil au beurre noir, un sourire enjôleur. Je le mate tellement que je suis certain que mon secret est grillé. Un secret, l'homosexualité. Si tous le savaient ils me détesteraient encore plus, je me ferai peut-être violer par des gars sans scrupules et sans aucune moralité. Dis comme ça, on dirait que je n'ai jamais failli passer un mauvais moment. Si, j'ai subi ça, mais je me suis débattu, plutôt violemment, ils ont abandonné l'idée de me prendre la chose que j'ai de plus chère et ils ont attaqué. Mon coma est dû à cet événement, personne n'a su pour la partie "presque violé", mon père a juste payé l'hosto. Cette partie de ma vie est délicate, même mon meilleur ami ne sait rien de tout ça. Est-ce que je peux appeler ce gars mon meilleur ami déjà ? Je sais plus vraiment. Parfois j'ai l'impression d'être comme cette gourdasse de Bella, genre, je fais tout mal mais moi personne ne me soutient, je n'ai pas un vampire canon amoureux de moi ni un loup-garou sexy qui s'inquiète et sauve ma putain de vie. Je hais ce film. En plus elle est moche cette cruche. Tout ça pour dire que le gars en face de moi est canon, et que je baisse subitement les yeux pour regarder mes mains, couvertes de mitaines de couleur noire, avec mon manteau gris j'ai le look. Tentative pour me redresser, erreur fatale, cette fois dans ma chute je le force à s'asseoir et je me retrouve sur ses genoux. Plus tendancieuse comme position ya pas. « Putain de merde. Je suis désolé ! »J'ai délibérément oublié le fait qu'il me drague... Eh oui, il est confortable. Je jure tout le temps, l'accent allemand ressort terriblement, mes joues sont écarlates. J'ai l'impression que la crise cardiaque approche à grands pas et je déteste ça, ma bouche refuse de faire un sourire, surtout aussi dragueur que le sien, mon visage est impassible, sauf mes joues. Je n'aime pas quand on est si près de moi, on peut voir mes imperfections. Mes yeux de tailles différentes, ma cicatrice sur la joue, mes restes d'acné qui vont bientôt disparaître. Tous ces trucs que je hais voir dans le miroir. Le gars, il a vraiment une gueule d'acteur, il est sexy, à de beaux yeux, je suis presque gêné d'être actuellement dans ses bras, ma guitare n'a pas bougé, elle est à côté de moi, moi qui suis dans les bras d'un garçon adorable. Mon coeur bat trop vite, pire comme rencontre on peut difficilement faire. Mon téléphone lui, s'est retrouvé dans les mains de ce garçon, il y a toutes les infos qu'il faut savoir dedans. Mon nom, prénom, âge. Et d'autre trucs... « Hm... Mon téléphone ?» Ça se voit que la conversation n'est pas mon truc.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misguidedghosts.net/t665-kiss-me-hard-before-you-go-u
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen, je ne suis pas encore trop vieux. Mes parents ont toujours du pouvoir sur moi ax yeux de la loie.
Statut : Célibatairement en couple. Et oui j'ai cédé a la térrible sensation du nom de Ulrich.
Avatar : Le beau Dylan Sprayberry
Crédits : *

MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   Jeu 29 Jan - 23:45

On va sûrement me traiter de pervers mais...son cul est juste une bombe. Et pas seulement, il est tout simplement canon. Et son accent est plus que craquant. Ca en choquerait plus d'un, cette forte présence d'Allemand dans ses paroles, mais moi je trouve ça sexy. Oui, on va me dire que je suis fou et que je n'ai pas le doit de dire ça, vu que je ne le connais pas vraiment. Et alors? Ce n'est pas parce que je ne connais pas sa vie par cœur, que je n'ai pas le droit de baver sur une beauté. Et pour une fois qu'il y en a une sympa...Je sais pas, mais il a quelque chose qui le rend spécial. Qui me donne envie chaque jour de le croiser dans les couloirs. Ou de l'entendre jurer...Je sais que c'est con, mais je trouve que ça lui donne un air très mignon. Je pourrais l'écouter pendant des heures dire des grossièreté. C'est quelque chose chez lui qui ne choque pas. Qui semble naturelle. Je ne cesse pas de sourire quand il se retrouve sur mes genoux. Sérieusement, il est très séduisant. Je ne sais pas, si je le pouvais je lui proposerait directement un rencard. Une personne comme ça, ça ne se retrouve pas deux fois. Bon sauf, si tu suis la personne en question, mais bon, blague nulle, j'arrête. Je sais que je devrais l'aider a le relever, mais je n'en ai pas vraiment envie. Je suis bien comme je suis, je veux profiter de chaque instant comme il vient. Donc si il le faut, je le garderais sur moi pendant tout le trajet. Je m'en fous. Ses yeux ont quelques choses d’envoûtants. Mais pas celui qu'on peut trouver n'importe quand, non. Là c'est rare. J'y plongerais si je le pouvais. Sérieux, ce gars est d'une beauté hallucinante. Je me demande bien pourquoi il n'a pas vraiment d'amis. Je trouve qu'il a tout l'air de quelqu'un de populaire. Je pense que la moindre des choses, serait de l'aider a se relever. De me débarrasser de lui, cet individu qui m'est étrangé de mes genoux. Mais vu que je suis toujours compliqué je ne réagis pas de la sorte. Il est toujours là, je respire sa délicate odeur. Ouais, ça fais un peu fou dis comme ça. Mais putain, qu'est ce qu'il sent bon. Quand il parle de son téléphone je ne réagis pas tout de suite. Si il était dans mon cas il comprendrait. Je viens de voir un ange tombé du ciel, tombé sur moi. Je regarde son téléphone puis le garçon. Je sais que je ne devrais pas, mais je n'y peux rien. «Hm...Dis moi Ulrich, si je te le donnes, qu'est ce que j'aurais en échange?» C'est idiot, mais je ne changera jamais. Même si a vrai dire, je ne suis pas comme ça avec tout le monde. Avec personne en faite. Je suis trop réservé pour dire quoique ce soit. Mais là, je pense que je peux bien, non? Et rien que le fait de le regarder, me fais dire qu'on se reverra. «Attends deux secondes...» J'ouvre ses contacts, et y rajoute mon numéros. Certains penseront que j'exagère, mais je vois souvent ce garçon. Il est quelqu'un de timide, de réservé. Et bien qu'il ne me le dira jamais, je pense que je lui plais un peu... «Voilà. N'hésite pas a m'appeler hein...je mords pas.» Je souris. Je ne peux faire que ça. Mais je sais pas pourquoi, il ne s'en va pas de mes genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen
Statut : En couple mais j'reste un petit con.
Avatar : Shawn Mendes
Crédits : electricbird

MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   Ven 30 Jan - 9:39

Il connaît mon nom. Il connaît mon nom . Quel con, bien sûr qu'il le connaît il est noté sur mon téléphone, néanmoins à l'entente de mon prénom j'ai rougi, je me suis raclé la gorge et j'ai fermé ma bouche. Il fait peur, mais en même temps il m'attire. Quand je le vois entrer son numéro dans mon téléphone je ne dis rien, je baisse simplement les yeux, un beau garçon me fait actuellement dû rentre-dedans, qu'est-ce que je peux dire ? Je ne suis pas habitué à l'amour, pas du tout, ce mot m'est quasiment inconnu, surtout depuis que maman est morte. Juste, je ne bouge pas, je respire son odeur et pose ma tête sur son épaule, j'ai l'air d'un garçon facile avec mon cou exposé de cette façon, mais je suis juste fatigué de ma journée, qui peut se vanter de s'être fait frapper et d'être retourné en cours juste après ? Moi. Sérieux, je me pense masochiste, j'expose mon cou au visage d'un dragueur et je ferme juste les yeux. Je suis certain qu'y a des regards méchant derrière nous, je men fous, il est confortable et il sent bon surtout, il sent l'homme, c'est ce que j'aime. Je suis fatigué de tout ça, si je peux à chaque fois revenir sur ses genoux pour me reposer je veux bien, il n'a pas l'air méchant, juste un peu comme moi. Mais je peux me tromper et passer un mauvais quart d'heure ensuite, je m'en fous, si c'est lui je m'en fiche. C'est dur à expliquer. Je serai presque imperméable à la douleur si c'est sa bouche qui me hurle des insanités et ses poings qui s'abattent sur mon corps. Je me redresse et regarde le dernier contacter ajouter " Connor -Tonpetitami- Jenner." Je lâche un rire, mon Dieu ça fait un moment que je n'ai pas ri, mais je me reprends, rougissant de plus belle, alors il veut être mon petit ami . Je me cache le visage, je n'aime pas quand on me vois sourire ou même rire, c'est un tic qui s'est développer il y a deux ans, je n'aime pas quand on est témoin de ma joie, même si mes yeux plisser montre bien que j'ai un grand sourire. « Donc, enchanté Connor. » Je n'ai pas résister à l'envie d'appuyer sur la prononciation de son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misguidedghosts.net/t665-kiss-me-hard-before-you-go-u
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen, je ne suis pas encore trop vieux. Mes parents ont toujours du pouvoir sur moi ax yeux de la loie.
Statut : Célibatairement en couple. Et oui j'ai cédé a la térrible sensation du nom de Ulrich.
Avatar : Le beau Dylan Sprayberry
Crédits : *

MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   Ven 30 Jan - 13:55

Je sais que des fois je peux exagérer. Je peux me montrer trop imposant. Je peux forcer des gens a faire quelque chose qui ne leur convient pas. Mais je me rends compte que c'est seulement quand ces derniers en ont un minimum envie. Là je ne sais pas ce qu'il en est de ce jeune homme, mais je le vois rougir. C'est qu'il doit apprécier ça un peu? Sinon pourquoi cette réaction? Il aurait très bien pu faire comme les autres, répliquer mais dans le mauvais sens. T'insulter de tout les noms, alors que tu ne fais rien. Oui j'ai déjà eu ça. Combien de fois ai-je entendu des mots blessants dit exprès pour m'atteindre? Trop de fois. Beaucoup trop. Depuis que je suis tout petit. Si ce n'était pas les autres, c'était mes parents. Mon père. Vous savez il a la main lourd celui -là. Je m'en souviens encore. Ses coups resteront a jamais en moi. C'est une blessure qu'on ne peut effacer. Mon oncle ne sait pas que mon père aussi était violent envers moi. Il pensait que ces bleus qui se trouvaient sur moi, avaient été fait par des élèves ou par des types rencontrés dans la rue. Ce qui était vrai aussi. J'avais de multiples blessure quand je suis arrivée chez lui. Chez eux. Chez moi. Je souris en entendant son rire, comme je souris en voyant son cou près de ma bouche. Je sais ce que j'ai envie. Et si il savait que je le voulais, il ne resterait sans doute pas sur mes genoux. «Enchanté aussi...Je peux t'appeler Lulu?» Ce n'est pas vraiment une question. Mais j'ai la tête ailleurs. Son odeur est vraiment attirante. Comme le fait qu'il mette sa tête sur mon épaule. J'ai envie d'embrasser sa nuque...Oui je ne suis pas bien, mais je ne sais pas, il me drague aussi. Peut être qu'il ne s'en rend pas compte mais si. Il le fait. Comme moi je le fais. Après tout, on semble se ressembler un peu. Comme j'ai pu remarquer ces traces violettes sur lui, que je connais que trop bien. Je ne fais pas de commentaire là dessus, car je n'aime pas quand on m'en fait sur les miennes. J'entends des gens rire un peu plus loin dans le bus. J'essaye de les ignorer. Ils n'en valent pas la peine. Ça ne servira a rien . «Dis moi Lulu, c'est beau l’Allemagne?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2015
Métier ou études : Lycéen
Statut : En couple mais j'reste un petit con.
Avatar : Shawn Mendes
Crédits : electricbird

MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   Sam 31 Jan - 22:57

J'ai toujours vécu dans la dureté, dès le jour de ma naissance. J'ai toujours eu l'impression d'être un accident, une chose pathétique, sans importance. Maman me regardait avec ces yeux remplis de douceur qu'ont toutes les mères quand elles entrevoient leur enfant pour la première fois, elle avait ces yeux pétillants, heureux. Papa, lui, a toujours été plus froid, le flegme british . Je ne sais pas, mais je n'ai pas vécu l'enfer, je ne voyais pas mon père, ou seulement les week-ends, maman s'occupait de moi, m'apprenais des choses, me faisait lire, me faisais m'évader. Lui, c'était la dureté, les cris, les menaces. J'imagine que la dureté d'un père c'est ce qu'il me fallait pour rentré dans l'asocialité complète. Je n'aime pas sortir, mais je me dis, en voyant ce garçon, que j'avais peut-être tort de rester cloîtrer chez moi, dans cet étau de fumés remplis de particules donnant des maladies. Ouais, ou pas. Maman a toujours haï l'odeur de la cigarette, papa devait fumer dehors, je sais que si je lui dis ça il va me dire d'aller me faire voir, je le ferai peut-être, juste pour le dégoûter de moi, pour qu'il me claque dehors sans une tune, mais maman tenait à moi, il doit lui rendre hommage, je suis certain que sur son lit de mort le dernier truc qu'elle a dit c'est qu'il devait prendre soin de moi sinon elle le hanterait et le tuerai dans son sommeil, c'est peut-être pour ça qu'il dort quasiment jamais le vieux, il flippe du fantôme de la mère qui apparaîtrait en mode dame blanche devant lui et qui lui foutrait une crise cardiaque avant son cancer des poumons. J'aimerais que ça se passe comme ça, vraiment. J'ai la tête dans le vague, les transports en commun me donnent envie de vomir et parfois de dormir, je déteste ce sentiment. Je ne réponds que vaguement à sa question. « Je sais pas vraiment.» Je sais pas pourquoi je ne réagis pas au surnom, ni à ses bras autour de ma taille, peut-être parce que je me sens en sécurité ? J'imagine que c'est ça le problème avec moi, je ne m'attache pas aux gens, sauf là, parce que je ne sais pas, ses yeux qui me regardent en cours me font rougir, parce que sa main touchant la mienne sur un casier me fait chauffer le corps, parce que ses yeux bleus je pourrait les fixer, ainsi que son visage d'Apollon, je lui dois beaucoup, pas simplement le plaisir de dévisager un beau garçon, mais aussi le fait que ça m'évade un peu du tracas quotidien. Quand un clin d'oeil se perd je détourne le visage, j'essaie de paraître fort quand il apparaît au détour d'un couloir, je me tiens droit, remet ma guitare sur mon épaule ou apparaît une ecchymose. « Je descends ici.» C'est pathétique, un quartier pour pauvre, un quartier pour les pauvres alors que je suis blinder aux as, la crasse, la fumé, les gaz d'échappement, le verglas et la neige. Tout ça, rien que pour moi, les chutes dans la neige, les bleus par le givre, c'est pathétique. «Tu as le droit de me harceler si tu veux.» Et je reprend mes affaires, descend du bus, attendant que Connor m'harcèle de messages et d'appelles.

THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misguidedghosts.net/t665-kiss-me-hard-before-you-go-u


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lord make me a rainbow #Luco   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lord make me a rainbow #Luco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nome :: Lanes Street :: High School-