Partagez | 
 

 "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 76
Date d'inscription : 30/11/2014
Métier ou études : Le lycée, ce piège pour adolescent. La prison des jeunes.
Statut : Je suis amoureux, d'une belle créature venue tuot droit d'un rêve. De la charmante jeune fille vivant près de moi depuis quelques temps déjà, mon incroyable et magnifique voisine : Wendy.
Avatar : L'adorable Colin Ford
Crédits : night sky.

MessageSujet: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Mer 3 Déc - 12:29



   
    Luke & Wendy
    Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat

L
a journée n'a pas très bien commencé. Je suis tombé devant beaucoup de monde, sur une plaque de verglas. Oui, j'aurais pu avoir la honte. Mais non, je ne l'ai pas eu bizarrement.. Enfin, pas celle qu'on peut admirer dans les séries télévisées. Je suis tombée la tête en arrière, me faisant un bleu au dessus du crâne. Quelque uns on rit, surtout ceux qui ne m'apprécie pas. Donc, les garçons et certaines filles. Mais sinon, ils sont tous venus vers moi, m'aidant a me relever. J'avais la tête dans la poésie et dans mes dessins, c'est pour ça que je suis tombée. J'ai pu rentrer avant les autres, mon état de santé m'imposant d'aller me reposer dès que possible. Le brouaa des étudiant, résonne encore dans ma tête. Tout ceci, m'a donné la nausée.

La neige, tombe légèrement depuis plus d'une semaine. Avec un peu de chance, je pourrais faire un bonhomme de neige avec mon frère et ma sœur. Pourquoi pas ma tante, après tout, elle arrive bientôt chez nous. Ces fines couches blanches, me donnent envie d'aller dessiner et d'écrire. Restant dans ma chambre, écoutant le vent souffler et buvant un chocolat chaud comme je les aimes. Chez moi, je suis le seul a pouvoir en boire cinq d'affilé. Certaines personnes, aiment le café, moi, c'est cette boisson chaude qui me fait fondre comme une guimauve. J'aime aussi, cette sucrerie qui me fais voler en plein ciel. Des fois, je me rends compte que tous mes livres poétiques me rendent assez spécial par rapports aux autres élèves. Ils ne savent pas que j'aime ces livres, ni que j'en écris. Je suis sûr qu'ils se moqueraient, et n'hésiteraient pas a me faire la vie dure. Ce qui amènerais une éventuelle possibilité a mon père, de mettre mon grain de sel dans l’univers qu'est le lycée.

Je marche lentement sur cette neige, qui peut s’avérer être aussi pure que dangereuse. Elle cache, des pièges que l'on ne peut soupçonner si l'on ne fait pas attention. C'est pour ça que j'évite de courir, même si j'aimerais le faire. J'arrive chez moi, bien entendu je suis le premier a arriver. Je me dirige vers la boîte aux lettres, espérant découvrir un petit mots qui serait pour moi. Je correspond avec ma voisine, qui est vraiment très charmante. Bon, je l'avoue elle est très belle. Mais une beauté absolument rare, elle est pure de visage. Pure dans ses mots, et pure dans ses gestes. Je n'ai jamais rencontré une fille comme elle, au lycée elles sont grossières et ne pensent qu'a une seule chose: le sexe. C'est réellement perturbant, de voir comment sont devenues ces demoiselles. Qui autrefois jouaient aux poupées. Désormais, elles tentent tout pour arriver a leurs fins. Mais pas de chance pour elle, je ne suis absolument pas intéresse. Que ce soit, les mini-jupes qu'elles portent, ou les allusions qu'elles font devant moi, les regards pesant sur moi...Je ne remarque pas vraiment ça. Je suis mon chemin,je ne vis que pour dessiner. Et pour vivre l'instant présent. Elle, elle est complètement différente et gentille. Je retire les enveloppes de la grosse boite qui a la forme de notre maison, rien de plus kitch. Sur l'une d'elles, le nom «Jenner» est écrit en gros. Les facteurs ne savent-ils donc pas lire? Je décide d'aller rendre cette lettre aux propriétaires. Ou a leur fille,si ces derniers sont absents.  Je sonne, sans réponse, je resonne, toujours rien. J'ai pendant quelques instants, eu un peu peur. Si personne ne réponds, c'est qu'il doit avoir un problème, non? Je ne réfléchis pas, j'ouvre la porte qui étais ouverte. Donc, je ne suis pas un cambrioleur, hein! Je n’enfreins aucune lois. «Hello! Y a quelqu'un? Mr Jenner? Wendy...?»  Je pose le papier sur la table la plus proche, ferme la porte et regarde autour de moi. Quand un bruit me fait sursauter et cassé un vase. «Merde»Je pense que je ne m'en suis jamais autant voulu de ma vie. «Pardon, je suis désolé, vraiment...Je te rembourserais, pardon» Je m’excuse, a la demoiselle qui s'avance vers moi. «Vraiment, je suis navré Wendy» Je me met a genoux, et commence a ramasser les morceaux. La crainte, que cette faute puisse retomber sur elle me tords l'estomac. .
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 72
Date d'inscription : 27/11/2014
Métier ou études : Fait l'école a la maison.
Statut : En couple, avec un merveilleux garçon qu'elle aime depuis un bon moment.
Avatar : Grace Victoria Cox
Crédits : Merenwen / hedgekey

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Mer 3 Déc - 20:48



   
    Luke & Wendy
   Le soleil illumine la terre, et ton amour illumine mon coeur
Je me demande s'il sait qu'il occupe mes pensées toutes les nuits.

L
a télévision s'est éteinte, toute seule. Je sais, je n'ai aucune raison d'avoir peur, ils ne m'ont jamais fait de mal eux. Une partie de moi y croit dur comme fer, l'autre est sceptique. Les fantômes n'existent pas, c'est certain, pourquoi ils existeraient ? J'ai perdu des gens que j'aimais. Parfois, j'entends la voix de ma grand-mère quand je suis malade, je sens un coup de froid sur une de mes joues. Je ne sais pas pourquoi elle ne veut pas partir, j'ai simplement l'impression que je deviens folle à lier. Les lumières se sont éteintes à leur tour. Papa m'a dit de rester au lit, qu'une tempête se profilait, qu'ils allaient peut-être rester bloqués sur le chemin du retour, qu'il ne fallait pas que je m'inquiète pour eux. Alors, je suis rester au lit, l'esprit fuyant, la fièvre me gagnant progressivement. J'ai admiré chaque flocon qui tombe sur le bord de ma fenêtre, j'ai regardé de nombreuses fois les rideaux de Luke, ils sont fermés, comme toutes les journées où il n'est pas malade. Parfois, j'ose glisser un mot dans sa boîte aux lettres, une chose importante à lui dire pendant qu'il n'était pas là. Il n'y a plus qu'un silence de mort dans cette maison. J'ai une nouvelle fois regardé Peter pan, je sais que Papa m'a appelé comme ça à cause de la fille, cette Wendy Darling, il m'a dit qu'il l'aimait beaucoup dans le livre et encore plus dans le film. Moi je la trouve agaçante, mais je n'ai jamais osé le dire à mon père, tant qu'il ne dit pas que je lui ressemble tout va bien n'est-ce pas ? Le chauffage est allumé, les couettes me préservent de l'air froid non inhiber par le chauffage, je pense que je me suis endormi, plutôt facilement. C'est toujours comme ça, j'ai une santé fragile et du coup pendant chaque hiver je reste au chaud. Parfois, j'ai vraiment l'impression que je ne suis pas toute seule. Mon reflet dans le miroir arrive à me faire peur si simplement que ça. Je ne sais pas si je dois sourire ou pleurer. Ma vie est bizarre, de ma naissance à maintenant. La seule chose que j'ai apportée c'est des ennuis, des colères, des larmes. J'aimerais dire que je suis destiné à de grandes choses, mais à quoi alors ? Je ne sais pas quoi faire de ma vie, j'ai peur de chaque personne qui s'approche de moi. Si ce n'est pas ironique tout de même. Quelqu'un sonne à la porte. Une fois, ça me sort de mon sommeil avec un grognement malheureux. J'ai cette chanson triste dans la tête, je ne sais pas vraiment pourquoi je me sens si...Mélancolique ? C'est sans doute le mot, mes yeux s'ouvrent doucement, difficilement. Une voix, je n'ai pas l'habitude de l'entendre, je connais plutôt son côté manuscrit, la voix du garçon qui m'intrigue. J'ai, pourtant, peur d'être comme les autres. Peur d'être une fille banale à ses yeux. Ma différence je la hais. Pourtant, j'aimerais qu'il me différencie des autres. C'est..Etrange non ? Je suis bizarre, je le sais depuis longtemps, toutes mon existence ce résume à ce petit mot. Je n'ai pas était entraînée à connaître la douleur, à la subir, sauf si vous passez en revus ma période scolaire. C'est vrai, c'est dur tout ça, je n'ai pas compris sur le coup mais j'ai bien fini par me relever non ? J'ai peur de la douleur, j'ai peur d'avoir mal, certain ne trouve pas ça normal, ils savent ce que c'est de réellement souffrir, je ne veux pas avoir cette chance.

Un vase est brisé, j'aurai peut-être dû répondre quand il m'a appelé, mais je n'avais pas la force. Je suis simplement en pyjama, une longue chemise mauve toute simple mes cheveux légèrement ébouriffer. J'ai l'air débrailler, c'est marrant pour une fois qu'il me voit comme ça... Je suis certaine qu'il m'a déjà vu dansant bizarrement dans ma chambre... Doucement je m'accroupis à côté de lui. " Ce n'est pas grave... Il était dans une brocante papa l'aimais bien mais je le trouvais affreux, je dirais que je l'ai cassé ne t'en fais pas..." Mes mains rejoignent les siennes sur les morceaux de verre briser, et je me coupe, lamentablement, poussant un petit gémissement. Bien, je suis douée. Doucement je porte mon doigt blessé à ma bouche et me redresse. Un pansement plus tard je reviens dans le salon deux tasses de chocolat chaud avec des mini-guimauves dedans, j'aime ça, j'aime le sucre alors j'en profite, en plus il fait froid... Et c'était quoi ce bruit . À peine les tasses posées sur la table tout s'éteignent, le chauffage y compris, les lumières refusent de se rallumer. La tempête a commencé... Je m'inquiète, je souffle, mes poumons refusent soudainement de faire leur travail, je suffoque. Je me sens tomber, des bras me rattrapent et je me retrouve avec ma ventoline dans les mains. Je sais, je ressemble à la fille en pleine détresse sauvé par le prince charmant. Je me retrouve contre lui, dans le canapé une couverture sur le dos moi coller contre lui. C'est le black-out je ne me souviens même pas de comment je me suis retrouvé là.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 76
Date d'inscription : 30/11/2014
Métier ou études : Le lycée, ce piège pour adolescent. La prison des jeunes.
Statut : Je suis amoureux, d'une belle créature venue tuot droit d'un rêve. De la charmante jeune fille vivant près de moi depuis quelques temps déjà, mon incroyable et magnifique voisine : Wendy.
Avatar : L'adorable Colin Ford
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Sam 6 Déc - 1:06



   
   Luke & Wendy
    “Ne me dis pas que tu m'aimes, à moins que tu le pense vraiment..sinon je ferais quelque chose de fou..comme y croire.”

J
'ai brisé le vase de ses pères, je m’en veux terriblement. Même si je n'ai pas fais exprès, je m'en veux. Il ne m'appartenait pas, comment ai-j pu être si maladroit? Je ne m'arrête pas du tout, a la tenue de ma voisine, ce n'est ni le moment ni la première fois que je l'ai vu habillé comme ça.
Je trouve que ce code vestimentaire, lui va bien. Ca lui donne un mignon air enfantin, pas comme ls mini-jupe de toutes les filles au lycée. Il y a différentes catégories de personnes: Les gothiques,  les filles chics, les sportives et les filles qui ne savent pas que lorsque un jupe est courte, elles ne doivent pas forcément nous montrer leur culottes, si elles en portent, là encore rien n'est sur.

Elle vient me rejoindre a côté de moi, m'aidant a ramasser les bouts de verres. J'évite de croiser son regard, mon visage rouge de honte. Je crains, que je ne sois pas certain d'être assez près pour voir si son regard est rempli de dégoût ou non. Je me fiche pas mal de ce ce que pense les autres de moi, mais je ne veux absolument pas qu'elle me juge. Surtout pas elle, elle est différente des autres, c'est pour ça que je l'apprécie réellement. « Je suis sincèrement désolé, je pourrais rembourser...» Je m’excuse encore et encore, comme un enfant pris en pleins délit. Quand quelque chose m'interpelle, une goutte de sang, vient de tomber sur l'une de mes mains. Je pousse un léger gémissement, quand je vois sa main où une grande traînée de sang a prit place. « Oh mon dieu! Wendy ta main, je suis désolé je voulais pas, je n'ai jamais voulu...Est ce que ce n'est pas trop profond? Ca va pas s'infecter, si tu nettoies ça rapidement.» Je suis affolé, ce sang me perturbe, pas que j'ai un souci avec la vue en elle -même de ce liquide rougeâtre, mais le simple fait qu'elle se soit coupé était ma faute, m'affole.

Le calme dont la jeune fille fait preuve est impressionnant. Je la regarde les yeux grands ouverts se diriger vers un pansement, et après vers la cuisine, préparant des tasses de chocolat chaud avec de la guimauve. Mon péché mignon, je suis donc pas le seul a aimer ça! Mon frère se moquera moins, désormais. Lorsque les tasses touchent la table basse, un court circuit se met en route, tout s'éteint, nous laissant dans une pièce sombre et non chauffer. Ca ne me fais pas grand chose, j'ai l'habitude de ce genre d'accident. Au Japon, j'ai vécu un tsunami. Résultat, ce genres de soucis ne m'effrayent pas tant que ça. Mais ce n'est pas le cas de Wendy, cette dernière a fait une crise d'angoisse. Elle a perdue connaissance, je l'ai rattrapé de justesse alors qu'elle menaçait de tomber sur le sol. En très peu de temps, elle se retrouve dans mes bras sur le canapé, une couverture nous couvrant des pieds jusqu'aux épaules. Je sais que je ne devrais pas penser cela, alors qu'elle a faillit se fracasser le crâne, mais je suis assez content qu'elle soit dans mes bras. Elle es vraiment spéciale, vraiment douce. Je n'ai pas cessé depuis tout a l'heure de lui caresser les cheveux, sentant son cœur battre sur le mien. Je la sens légèrement bouger, ce qui signifie que ma demoiselle en, détresse n'a plus besoin de moi. " Hello, belle au bois dormant, tu m'as fais une belle frayeur. J'ai cru que tu allais réellement tomber..." Je lui parle le plus naturellement possible, cachant mes joues rouges, mais sans pour autant retirer mes bras d'elle.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 72
Date d'inscription : 27/11/2014
Métier ou études : Fait l'école a la maison.
Statut : En couple, avec un merveilleux garçon qu'elle aime depuis un bon moment.
Avatar : Grace Victoria Cox
Crédits : Merenwen / hedgekey

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Sam 6 Déc - 12:39



   
   Luke & Wendy
   "Beaucoup de gens aiment sans le dire et beaucoup d'autres sont aimés sans le savoir"

M
es yeux se sont ouvert doucement, peut-être pas assez et j'ai gigoté. Peut-être parce que ma position n'était plus à mon gout ? Enfin, des bras m'encerclent toujours me gardant près d'un corps chaud que je ne connais que trop peu. J'ai du mal à m'avouer que je me suis réellement attaché à ce garçon, je n'ose pas le regarder, je n'ai jamais osé fixer ses yeux. J'ai peur de recevoir une joute ou ce genre de truc. Vous savez, les sentiments qui se percutent. Ou même voire une quelconque étincelle moqueuse dans ses orbes. J'ai l'impression d'être une petite fille. Les battements de son cœur m'apaisent, c'est presque indescriptible. Je me sens en sécurité, je me sens à ma place. Mon être entier se raccroche à ce qu'il est, ce qu'il fait, ce qu'il ressent. Son coeur bat vite, ses joues sont sans doute rouge, mais rouges de quoi ? De honte ? Il ne faut pas, c'est moi qui devrais avoir honte d'être contre lui, je devrais avoir honte du fait de me laisser bercer par ses bras. Mon âme s'attache à la sienne, les battements de mon coeur se calquent sur les siens, ma respiration fait de même. Je n'ai plus peur des choses qui sommeille ici. Je n'ai plus peur dans ses bras, ça semble plutôt bizarre non ? Je ne sais pas quoi lui répondre, j'ai perdu connaissance c'est vrai, enfin partiellement et maintenant je me retrouve sur lui ma tête contre son torse. " Je ne voulais pas t'inquiéter...Excuse moi.."Il me réchauffe, intérieurement et extérieurement. J'écoute encore sa respiration et les battements de son cœur, je ne sais pas pourquoi d'un certain côté ça me réconforte beaucoup qu'il soit là. Le surnom qu'il m'a donnez-me reviens en mémoire. J'ai peut-être une chance . Non, c'est peu probable en réalité. "Tu me trouves belle ?" J'ai soudainement envie de me frapper et je rougis enfouissant mon visage dans un coin non occupé par le corps de mon vis-à-vis. Je me sens étrangement gênée, je me sens bien, j'ai envie de rire, j'ai envie de tout ce qui est synonyme de lui. Quand je redresse ma tête je le vois bien ce rougissement sur ses joues, et j'ai l'impression que ses lèvres m'appellent mais je chasse cette idée de là en reposant ma tête sur son torse. Ce contact intime chassant la froideur du moment, chassant mon angoisse, elle est venue aussi vite qu'elle est partie celle-là. Je ne sais pas vraiment ce que je ressens pour Luke et peut-être que je ne veux pas le savoir. Je me sens en sécurité avec lui. Je commence à connaître par coeur la calligraphie particulière qu'il utilise pour m'écrire, je sais discerner l'ombre d'un sourire sur son doux visage. Dans un mouvement purement instinctif ma tête vient se poser au creux de son cou et une de mes mains passe sur son torse. Je pourrai presque m'endormir sur lui, dans cette position agréable, mais je ne m'avance pas vite, je ne sais pas si ça lui plairait vraiment, je n'ai plus l'habitude de dormir avec quelqu'un, la chaleur me manque l'amour que ça dégage également, là je suis comblé je pense et pour un moment surtout. Je sens son coeur battre plus vite le mien suis le rythme et je me retrouve vite le rouge aux joues. Les tasses de chocolat sont encore brûlantes et j'ai l'impression que ma peau prend feu à son contact. C'est difficile à décrire, aussi plaisant qu'étrange.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 76
Date d'inscription : 30/11/2014
Métier ou études : Le lycée, ce piège pour adolescent. La prison des jeunes.
Statut : Je suis amoureux, d'une belle créature venue tuot droit d'un rêve. De la charmante jeune fille vivant près de moi depuis quelques temps déjà, mon incroyable et magnifique voisine : Wendy.
Avatar : L'adorable Colin Ford
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Mar 9 Déc - 2:21



   
   Luke & Wendy
    “Ne me dis pas que tu m'aimes, à moins que tu le pense vraiment..sinon je ferais quelque chose de fou..comme y croire.”

L
e sentiment où l'on se retrouve découvert est celle que je ressens le plus. Celle que je redoute le plus. Je me connais mieux que quiconque, mais je ne connais pas cette partie de moi. Celle qui peut me montrer ce que je ne connais pas. Je ne veux pas le découvrir, voir qu'il peut être dangereux me perturbe. Voir qu'il peut blesser m’effraie. Je ne peux rien faire contre lui, rien contre sa force. On ne peut pas se battre contre soi même. Je ne peux pas m'échapper, je ne peux même pas hurler. Cela va-t-il se terminer comme la dernière fois? Quand j'ai vu des hommes tentés d’agresser une jeune fille sous mes yeux et que personne ne faisaient rien, ils regardaient sans rien faire, sans rien dire. Ils étaient l'ombres d'eux même, je n'ai pas eu cette chance. J'y suis allé, sans penser aux conséquences. Je n'étais plus le gentil garçon, j'étais quelqu'un d'autre, un monstre saccageant tout. J'ai été blésé aux côtes et a la tête, mais au moins la demoiselle a pu s'enfuir. Je l'ai revu par la suite, elle me semble aller mieux. Je l'a raccompagne souvent chez elle le soir, désirant que rien ne lui arrive. Je n'ai même plus de souvenirs de cette nuit là, j'ai eu une absence. Quelque chose d’incompréhensible.

Mon cerveau bloque, je ne sais pas quoi répondre. Si je lui dis que non, elle va m'en vouloir, mais lui mentir me pose problème. Et si je lui dis la simple et pure vérité, je sais pas pourquoi, mais si je lui dis ce que je pense réellement et qu'elle est la fille la plus belle autant physiquement que mentalement  et bien je sens qu'ils vont arrivé pile a ce moment précis. Nous fixant comme si nous étions entrain de faire quelque chose que nous devrions pas faire. Même si je leur dirais la vérité, il nous accuseront de vouloir faire ça sur un canapé. Et que la chambre de Wendy, serait plus approprié... Je n'ai aucune envie d'entendre ça, ni même de lui mentir. Alors je vais faire un peu es deux.« Hmm...Wendy honnêtement je pense que tu es ravissante et vraiment, a mes yeux tu es d'une beauté pure, presque céleste.» Je la garde toujours dans mes bras, rougissant de plus belle, mais me cachant aussi de ses yeux. Je dépose un léger baiser sur son front, profitant de cet instant pour briser les minutes de silence qui s'accumulent de plus en plus. «Tu ne devrais pas te reposer encore un peu? On se lèvera après, mais pour le moment tu peux te reposer.» Je dis ça d'un ton calme, mais sans plus. Je ne suis pas très autoritaire, mais là je veux qu'elle se reposer. Et si possible toujours dans mes bras.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 72
Date d'inscription : 27/11/2014
Métier ou études : Fait l'école a la maison.
Statut : En couple, avec un merveilleux garçon qu'elle aime depuis un bon moment.
Avatar : Grace Victoria Cox
Crédits : Merenwen / hedgekey

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Mar 9 Déc - 17:31



   
   Luke & Wendy
   THE STARS ARE HANDING US SOME LOVE DUST TONIGHT

J
'aimerais pouvoir dire que je ne suis pas bien au creux de ses bras. Que sa chaleur ne me rassure pas. Oui, j'aimerais dire que mon coeur ne bat pas plus vite pour lui, que ses sourires ne colorent pas mes joues de roses. J'aimerais pouvoir mentir, j'aimerais beaucoup pouvoir l'éloigner de moi, j'aimerais que tout ceci me déplaise, que le fait qu'il s'inquiète ne me fait rien du tout. Ça serait ignorer les picotements qui se balade dans tout mon corps quand je l'aperçois. Ça serait nier l'existence des étoiles dans mes yeux quand je regarde son sourire. Trop de mensonge, je ne peux pas me convaincre moi-même comment convaincre d'autre dans ce cas ? Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive. J'avoue que c'est étrange, chaque parcelle de son corps me fascine, chaque signe distinctif de sa joie me met du baume au coeur, chaque signe qu'il m'adresse fait naître quelque chose de nouveau au plus profond de mon âme.  C'est triste à dire mais je suis incapable de me mentir, je ne peux pas me convaincre que je ne ressens que de l'amitié pour lui. Mais si ce n'est pas de l'amitié c'est quoi . J'ai du mal à comprendre. J'ai du mal à savoir ce que mon cœur désire. Ne devrais-je pas reporter mon attention sur les garçons qui me font la cour dès qu'ils me voient ? Je suis étrangère à ce monde, je suis étrangère à tous ces sentiments, à toutes ces envies qui grandissent petit à petit en moi. Plusieurs personnes m'ont dit qu'ils avaient trouvé leurs-âmes soeurs très jeunes. Comme mes pères, ils se sont rencontré très tôt. Et moi ? C'est pour quand ? J'ai l'impression de toujours passé à côté de quelque chose, j'ai l'impression que j'oublie un facteur important comme pour les équations de mathématique. Mais il paraît que les problèmes de cœurs sont plus compliqués encore que les problèmes de mathématiques. Je sens mes joues prendre une teinte rouge, ça devient habituel. Oui il me trouve jolie, d'après ce que je comprends c'est plus que joli. J'ai envie de sourire, mais ça peut sembler peu approprié dans ce genre de situation non . Un hoquet de surprise sort de ma bouche tandis que ses lèvres touchent mon front, comme si ce geste paraissait normal. Selon lui il devait être d'ordre fraternel, de mon point de vue c'est tout sauf ça. Il paraît, presque heureux . Je ne sais pas, gêné également. Les sentiments ne peuvent que nous remplir de part en part et nous éblouir, reste à savoir quel type de sentiment. Je ne sais pas décrypter tout ce que je peux ressentir à l'instant. Je fais simplement ce qu'il me demande mais je ne bouge pas de lui. Je ne me retire pas, je ne fais que reposer gentiment ma tête là où elle était à la base, sur sa torse pile à l'endroit ou bat son coeur.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 76
Date d'inscription : 30/11/2014
Métier ou études : Le lycée, ce piège pour adolescent. La prison des jeunes.
Statut : Je suis amoureux, d'une belle créature venue tuot droit d'un rêve. De la charmante jeune fille vivant près de moi depuis quelques temps déjà, mon incroyable et magnifique voisine : Wendy.
Avatar : L'adorable Colin Ford
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Ven 12 Déc - 13:32



   
   Luke & Wendy
    “Ne me dis pas que tu m'aimes, à moins que tu le pense vraiment..sinon je ferais quelque chose de fou..comme y croire.”

J
e mentirais si je disais que tout va bien. Je mentirais si j'assurais que je ne profitais pas de cet instant pour lui faire un câlin. Je n'ai jamais aimé mentir, même si j'ai toujours été très bon pour ça. Que ce soit pour aider un ami ou pour couvrir mon frère. Je suis de nature, gentil et qui a le sens du sacrifice, même si il m'arrive des fois qu'on ne me croit pas. Si je pouvais, je laisserais mon frère dans ses problèmes. Mais c'est impossible...C'est mon frère quoi! On ne parle pas d'une simple connaissance ou d'un ami. Mais bel et bien du lien par le sang, donc un lien direct.
Wendy est sur mon torse, je sais que ça peut paraître assez déplacé, mais je suis bien. Son odeur me réconforte, et la sentir dans mes bras respirant me donne envie de rester allongé pendant longtemps. Rien que pour être avec elle.  C'est peut être lâche, mais je suis bien. Je n'ai jamais affronté les problèmes de front.
« Wendy, tu dors?» Je lui murmure ces mots, sachant très bien qu'elle n'est pas entrain de dormir. Sa respiration  est rapide comme les battements de son cœur. Tout comme le mien, mais ça j'essaye de l'oublier. Et oui, je suis très gêné. Je suis mal, rouge comme une tomate. Je ne vois que ses lèvres, c'est comme me demander de ne pas manger de la guimauve alors qu'elle est juste devant moi. Là c'est deux fois pire. Ses lèvres doivent être si douces...si parfaites. Je ne pourrais sûrement pas résister longtemps. C'est trop fort, malheureusement pour moi.

Je me redresse d'un coup, alors que j'allais l'embrasser. Mais ça, je crois qu'elle ne l'a pas remarqué. Enfin, j'espère. C'est si dure, elle est vraiment envoûtante. Je me réinstalle assis sur l'une des partie du fauteuil. Elle a côté. Je me sens mal, j'étais a deux doigts de l'embrasser. Et si je l'avais fait ? Et si j'avais bel et bien déposé un baiser sur ses lèvres si roses? Elle m'aurait prit pour un fou? Un pervers qui ne cherche qu'a abuser d'elle. Je ne veux pas qu'elle pense a ça. Je ne veux pas qu'elle me déteste. «Désolé...Tu veux quelque chose a boire? Je sais que je ne suis pas chez moi, mais je préfère aller te servir.» Je suis idiot, le pire des idiots oui! Elle va croire que je suis un menteur. Pitié Wendy, ne doute pas de moi.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 72
Date d'inscription : 27/11/2014
Métier ou études : Fait l'école a la maison.
Statut : En couple, avec un merveilleux garçon qu'elle aime depuis un bon moment.
Avatar : Grace Victoria Cox
Crédits : Merenwen / hedgekey

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Ven 12 Déc - 23:18


Luke & Wendy

C'est effrayant. Tout est beau avec toi, même moi. Mais j'ai peur de ta peur.

Je ne comprends pas et je cherche à comprendre, on est si près, mais mentalement... J'ai peur, je ne sais pourquoi. Mon monde semble tourné autour de lui, je suis tellement près de lui, c'est tellement intime, ce sont sans doute des gestes que les autres adolescents n'ont pas entre eux. Un rêve plein de romantisme, mon rêve, c'est ce qu'il se passe avec lui, c'est ce qu'il va bientôt se terminer. Je sais qu'il a sans doute quelqu'un et je veux une fin heureuse, alors je vais essayer d'oublier, ses compliments, ses sourires. Tout de lui. Je sais que mon raisonnement est bancal, je sais que parfois je suis bonne à interner en hôpital psychiatrique, que s'il savait que je me crois hanté il me traiterait comme la dernière des idiotes et le dirai à mon père. Les humains sont cruels, je pense que je l'ai appris bien assez tôt. Les enfants en particulier, ils me font peur, ils sont méchants entre eux, ils n'hésitent pas à mentir, à frapper et pousser, à insulter et intimider. J'ai peur de tout ça, j'ai peur qu'au final Luke leur ressemble. Je sais que c'est idiot, que jamais il ne me ferait de mal, mais je ne peux pas m'en empêcher, j'ai peur. "Non". Je lui ai répondu dans un soupir de confort, j'ai tout de même les yeux fermés mais mon cœur refuse de se calmer. Et d'un mouvement brusque il se redresse, me faisant faire de même par la même occasion. À l'intérieur je suis vexé, atrocement vexer, extérieurement j'ai l'air de ne rien comprendre et du doigt je désigne les tasses de chocolat encore un peu fumant. Il est bizarre, je crois qu'il en a conscience d'ailleurs et c'est ce qui me tracasse justement. "Si tu n'aimais pas cette position il fallait le dire franchement... Au lieu de me faire peur." Mes sourcils se froncent doucement alors que je resserre la couverture contre moi, couvrant mes jambes nues et mes cuisses. Ça paraît très bizarre non ? Il est en jean et moi je suis à peine vêtu. Aucun de nous n'a vu la situation de cet angle-là. On aurait pu penser à autre chose, mes parents auraient pu penser à autre chose. Je ne suis absolument pas calé dans ce domaine, rien que son évocation me provoque des rougeurs et je me retrouve soudainement à souffler sur une tasse de chocolat pour ne pas me brûler les lèvres. D'un point de vue extérieur j'ai le sentiment de paraître mignonne.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 76
Date d'inscription : 30/11/2014
Métier ou études : Le lycée, ce piège pour adolescent. La prison des jeunes.
Statut : Je suis amoureux, d'une belle créature venue tuot droit d'un rêve. De la charmante jeune fille vivant près de moi depuis quelques temps déjà, mon incroyable et magnifique voisine : Wendy.
Avatar : L'adorable Colin Ford
Crédits : night sky.

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Jeu 18 Déc - 23:29



   
   Luke & Wendy
    “Ne me dis pas que tu m'aimes, à moins que tu le pense vraiment..sinon je ferais quelque chose de fou..comme y croire.”

J
e me maudit de l'intérieur quand je prends la tasse brûlante dans la main. Je voudrais tant que je ne soit pas comme je suis, mais en même temps, si j'en avais été un autre, j'aurais sûrement joué avec elle. Jouer avec ses sentiments, profitant de la situation pour abuser d'elle. Et ça, j'en serais seulement malade. Les relations de nos jours, ne sont pas saines. Sauf, exception celles où l'amour est présent. Là, je comprends tout a fait. Sinon, désormais ils ne pensent qu'a s'amuser et au sexe. Affreux. Et je crois que ce qui me fait le plus rire, c'est que nous les garçons avons une réputation de dragueur. Alors qu'en vrai, les filles sont parfois pire que nous. Attention, quand je dis nous, je veux dire la gente masculine. Car après tout je ne suis pas comme eux, comme Wendy n'est pas comme elles. C'est triste de voir a quel point la vie, est étrange. Les gens ne pensent qu'a ça.
Je bois une gorgé du breuvage quand elle me reproche le fait que je me sois levé si brusquement. Je rougis, timidement. Je ne sais pas quoi lui répondre. Car après tout, j'étais bien. J'aurais pu rester comme ça pendant des heures. Mais ma raison a été plus forte. Si elle savait a quel point elle est mignonne, je ne pense pas qu'elle me poserait ce genre de questions. « Ce n'est pas ça Wendy...Je suis désolé je ne voulais pas te faire peur.» Je lui fais un sourire, sincère mais un peu sur la réserve. Je me demande bien, comment cette fille a-t-elle pu avoir des ennuis a l'école. Elle est si gentille, un véritable agneau. Mais comme dans les contes, il y a des méchants loups qui désirent faire la mal dans la vie. Je pense que c'est pareil pour son histoire. Je suis curieux, mais trop timide pour oser lui poser des questions sur son passé. Après tout, je ne la connais pas intimement. Le chocolat mélangé a la guimauve me réchauffe très vite, c'est une boisson que j'adore. La douceur des chamaloow  accompagnée par le chocolat noir. Un pur délice. Je suis contente de voir que ma voisine aime tout aussi ça, vraiment, je pensais être l'un des seuls adolescents a aimer ça. On me traite souvent de gamin, mais bon...si j'aime ça. Nous buvons en silence, seules nos respirations se font entendre. Je termine rapidement ma tasse, et me tourne vers elle pour la voir boire. Elle semble concentré même comme ça,  Lorsqu'elle se retourne enfin, après plus de cinq minutes a ne pas me remarquer, elle semble surprise. Je ne pense pas qu'elle doit avoir l'habitude, qu'un garçon l'admire entrain de boire du chocolat chaud. Ravi d'être le premier. Je tends ma main doucement vers elle, craignant de l'effrayer. Je pose ma main près de sa bouche, et avec un de mes doigts lui retire sa moustache de lait. «Tu en avais un peu là...» J'ai finis de lui essuyer la lèvre, pourtant ma main reste là où elle était. Peut être les émotions m'empêchent de lever ma main, qui j'ai l’impression pèse aussi lourd qu'une plume. Elle est comme bloquée, je le suis tout entier. Je ne suis plus que l'ombre de moi même. Et cette fois ci je peux le dire...C'est un SOS d'un terrien en détresse...


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du mois
avatar

Membre du mois

Messages : 72
Date d'inscription : 27/11/2014
Métier ou études : Fait l'école a la maison.
Statut : En couple, avec un merveilleux garçon qu'elle aime depuis un bon moment.
Avatar : Grace Victoria Cox
Crédits : Merenwen / hedgekey

MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    Sam 20 Déc - 20:22


Luke & Wendy

C'est effrayant. Tout est beau avec toi, même moi. Mais j'ai peur de ta peur.

Plus rien. Jusqu'au moment où sa main atteint ma joue. Doucement, tendrement. Et quand un de ces doigts essuie mes lèvres s'n ai trop, j'ai envie de l'embrasser. Mon coeur rate des bons, mes mains se mettant à trembler et je pose ma tasse sur la table. J'ai fondé tous mes espoirs dans les gens que je ne pas considérer comme mauvais. J'ai cherché à échapper à la réalité de nombreuses fois, j'ai voulu échapper à mes sentiments m'aveuglant comme je le pouvais. Mais au moment fatidique la lumière se rallume. Je me retrouve à moins de cinq centimètres de sa bouche, mes yeux plongeant dans les siens. Mais rien. Nous ne pouvons pas, c'est ce que je viens de réaliser. Il me dira certainement qu'il a une petite amie, que je ne suis qu'une amie, qu'il est désolé et qu'il n'a pas de sentiment pour moi. L'amour, c'est ce qui me ronge de l'intérieur. Je trouve ça bizarre, méchant, sadique. Je veux être aimé, je veux être la fille idéale, mais il l'a surement déjà. " Ta petite amie t'attend surement..." C'est sortie tout seul, d'un coup, alors que mes yeux étaient toujours rivés sur sa bouche. Je me suis perdue dans ses orbes ensuite, regardant la beauté au fond des yeux. Il est magnifique. Un Apollon au coeur d'or. C'est rare, et... Je peux le dire. Je l'aime. Je l'aime bien plus fort que je ne puisse l'admettre. Je l'aime comme la mort aime la vie qui lui offre des cadeaux. J'aime tout de lui. Je suppose que c'est bizarre, que c'est n'importe quoi, que je ne devrais pas dire ça. Mais je le dis. Je suis amoureuse. Mon petit cœur bat la chamade. Mon âme se retrouve dans la sienne. Chacun de ses gestes est une touche d'harmonie. Mais savoir que les autres peuvent voir ça me met hors de moi. Je ne suis plus sous contrôle, je l'aime. C'est vrai, et c'est même un peu étrange. Mais je ne peux rien y faire. "Je... Je suis fatiguée." Alors que je viens de me reposer sur lui plus de deux heures. "Mes pères vont sans doute arriver..." Foutaise, ils doivent être dans un hôtel Bien au chaud. J'ai toujours admiré ça chez eux. Ils vont au bout de leurs envies.

Code by Fremione.



THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy    

Revenir en haut Aller en bas
 

"Toutes les fleurs ne sont pas belles;mais celui qui aime la rose la trouve belle quelque soit son etat" pv Wendy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nome :: Mettler Street :: Habitations-